VSE / AES

L'AES exige des preuves par l'acte pour la nouvelle stratégie énergétique

Fribourg (ots) - Lors de son assemblée générale, l'Association des entreprises électriques suisses a fait part de la nécessité d'un cadre légal permettant d'assurer l'approvisionnement en électricité sur le long terme. En même temps, elle revendique comme preuve par l'acte un allégement rapide des procédures, ainsi qu'une adaptation immédiate des rémunérations pour le réseau. Elle s'est également exprimée en faveur de prix orientés sur le marché, de l'ouverture complète du marché de l'électricité, ainsi que d'une meilleure intégration de la Suisse au marché énergétique européen.

Kurt Rohrbach, président de l'AES, a passé en revue le contexte économique difficile de l'année écoulée ainsi que le récent tournant énergétique. Il a souligné que la branche avait l'intention d'accepter la nouvelle donne énergétique et de relever le défi: «Il ne s'agit pas en premier lieu de savoir si nous aurons besoin de cinq ou de sept centrales à gaz en 2050 ou si 2.5 TWh ou 3.2 TWh supplémentaires d'hydroélectricité peuvent être envisagés», a déclaré K. Rohrbach. La stratégie énergétique 2050 doit plutôt fixer un nouveau cadre légal à l'intérieur duquel les entreprises électriques seraient libres d'agir. Il faut renoncer à davantage de mesures incitatives et au subventionnement. Il faut avant tout des conditions-cadre stables pour pouvoir construire en Suisse de nouvelles centrales destinées à assurer l'approvisionnement. M. Rohrbach a aussi exigé comme preuve par l'acte un allégement rapide des procédures pour la construction de nouveaux réseaux et de nouvelles installations de production, ainsi qu'une adaptation immédiate des rémunérations pour le réseau. Il a également souligné l'importance pour la branche de s'en tenir aux prix du marché pour la fourniture d'énergie dans le cadre de l'approvisionnement de base. Il aussi plaidé pour l'ouverture complète du marché, ainsi que pour l'intégration de la Suisse au marché énergétique européen.

La «Prévision 2012»: une importante contribution à la stratégie énergétique 2050

Kurt Rohrbach a signalé que les répercussions d'une nouvelle stratégie énergétique doivent être suffisamment étayées, tant du point de vue de la production que de la demande, afin qu'elles puissent être prises en considération pour la planification. La branche élabore actuellement des bases solides dans le cadre du projet «Prévision 2012». Cette base doit permettre d'évaluer l'évolution de la demande, les possibilités existantes, ainsi que les conditions-cadre dont la branche devra tenir compte dans sa planification. Le directeur de l'AES Michael Frank a déclaré que les investissements nécessitent une large acceptation de tous les groupes d'intérêt.

Les exposés peuvent être téléchargés sur www.electricite.ch .

Contact:

Dorothea Tiefenauer
Tél.: +41/62/825'25'24
Mobile: +41/79/642'11'41
E-Mail: dorothea.tiefenauer@strom.ch

Nicolas Geinoz
Tél.: +41/21/310'30'23
Mobile: +41/79/793'56'55
E-Mail: nicolas.geinoz@electricite.ch



Plus de communiques: VSE / AES

Ces informations peuvent également vous intéresser: