Swissmedic

SWISSMEDIC: Risques liés aux commandes sur Internet : Swissmedic met en garde contre les contrefaçons de médicaments

(ots) - Les médicaments contrefaits représentent dans le monde entier une menace grandissante pour la santé publique, comme le prouvent de récentes annonces publiées aux Etats-Unis et dans plusieurs pays européens au sujet de contrefaçons de Tamiflu®. Swissmedic met en garde contre l’utilisation de médicaments provenant de sources non contrôlées et déconseille formellement d’en acheter sur des sites web inconnus. Acheter des médicaments sur des sites Internet inconnus, c’est mettre sa santé en danger. Ce message que Swissmedic n’a de cesse de répéter se vérifie une fois encore à la lecture des annonces récemment publiées aux Etats-Unis, à Taiwan, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas au sujet de contrefaçons de Tamiflu®. Force est donc de constater que le problème des médicaments contrefaits n’est plus circonscrit aux pays en développement. En effet, les douanes américaines ont saisi sur la côte ouest d’importantes quantités d’un supposé générique du Tamiflu®. Or, jusqu’à présent, aucun générique de ce médicament prescrit dans le traitement ou la prévention de la grippe n’a été utilisé. Mais de premiers tests de laboratoire ont révélé que ces produits ne contenaient pas d’oseltamivir, le principe actif du Tamiflu®, mais uniquement de la vitamine C. Ces préparations avaient été commandées sur Internet, par des particuliers, à des fournisseurs établis en Asie. Les risques pour la santé Swissmedic met en garde contre l’achat et la prise de médicaments provenant de sources non contrôlées, dont Internet fait aujourd’hui partie. On trouve en effet sur la Toile des centaines de médicaments contrefaits, périmés ou dénués de toute efficacité et de qualité douteuse, qui échappent à tout contrôle officiel. Souvent, les vendeurs leur prêtent des vertus infondées dans le but de tromper l’acheteur et oublient de mentionner les risques qui peuvent leur être liés. Il convient de se méfier en particulier des produits dits « anodins », dont ceux destinés à augmenter les performances sexuelles, qui contiennent un principe actif de synthèse non déclaré et non testé. S’il est possible d’acheter sur Internet des médicaments soumis comme non soumis à ordonnance, Swissmedic tient à rappeler que les médicaments soumis à ordonnance, à l’instar du Tamiflu®, ne doivent être pris que sur prescription médicale et sous contrôle médical. Pas de contrefaçon dans les canaux de distribution officiels En Suisse, aucune contrefaçon n’a à ce jour été découverte dans les canaux de distribution officiels (pharmacies, cabinets médicaux, hôpitaux), qui sont contrôlés par les autorités compétentes. Etant donné que les médicaments commandés sur Internet ou auprès d’autres sources non contrôlées échappent totalement aux nombreuses mesures visant à garantir la sécurité d’emploi des médicaments, Swissmedic met une nouvelle fois en garde le public contre de tels achats. Rappelons en outre que la sécurité d’emploi des médicaments provenant de sources contrôlées est assurée par un dispositif complet, qui inclut les autorisations délivrées par Swissmedic, prouvant la sécurité, l’efficacité et la qualité des produits, les autorisations d’exploitation et les inspections (mesures d’assurance- qualité appliquées au niveau de la fabrication et de la distribution), le contrôle médical exercé lors de la prise de médicaments soumis à ordonnance, les conseils dispensés par les médecins, pharmaciens et droguistes et enfin l’information aux patients disponible dans les trois langues officielles suisses. Mais pour que seuls des produits de qualité soient distribués via les canaux de vente officiels, une coopération internationale renforcée est indispensable. C’est pourquoi Swissmedic a co-organisé à l’automne dernier, avec le Conseil de l’Europe, un séminaire qui a réuni les autorités européennes et des représentants de l’industrie pharmaceutique, du commerce de gros, des médecins et des pharmaciens. Information utile : Swissmedic a publié à l’attention du grand public un guide intitulé « Internet et les médicaments », qui présente les risques liés à l’achat de médicaments sur Internet et donne des conseils pratiques, indique des liens et dresse une liste de contrôle, toutes ces informations ayant pour but de faciliter la recherche d’informations et d’inciter les gens à renoncer à des achats imprudents. Lien direct : http://www.swissmedic.ch/files/pdf/Internetleitfaden- F.pdf Pour de plus amples informations, prière de prendre contact avec : Monique Helfer, responsable de la communication, tél. : 031 322 02 76

Ces informations peuvent également vous intéresser: