Swissmedic

SWISSMEDIC: Indications thérapeutiques fallacieuses: Swissmedic ferme une entreprise dans le canton de Vaud et met en garde contre la prise de médicaments non autorisés

      (ots) - Une société établie à St-Sulpice sous le nom de Immunoline
SA a importé des médicaments non autorisés afin de les vendre en
Suisse avec des indications fallacieuses. Swissmedic demande au
public de ne pas prendre les produits vendus par cette entreprise,
qui a été fermée.

    La société Immunoline SA a importé différents médicaments sans disposer des autorisations d’exploitation requises. Les produits, par exemple Carcinonat, Carcitonic, Mamonat, Onconat et Hépavir, étaient censés traiter le cancer, le sida, l’hépatite et autres maladies graves. Or, de telles indications thérapeutiques ne sont admises que pour des médicaments autorisés, dont l’efficacité est avérée. Aucun des médicaments vendus par la société Immunoline SA n’a fait l’objet d’une autorisation de mise sur le marché de Swissmedic. C’est pourquoi l’importation à titre commercial, la distribution et le commerce des ces produits sont interdits. Le mode d’action, la sécurité et la qualité de ces préparations n’ayant pas été analysés, celles-ci présentent un risque pour la santé.

    Simultanément à la visite domiciliaire effectuée par les autorités vaudoises, Swissmedic a procédé en septembre 2004 à une inspection de l’entreprise. Au vu des documents et de la marchandise saisis, Swissmedic a ordonné la fermeture de la société Immunoline SA. Une procédure pénale portant sur les mêmes faites et conduite par les autorités vaudoises est également en cours contre le responsable de l’entreprise.

La prise de médicaments non autorisés entraîne un risque pour la santé

    Les produits vendus par Immunoline SA présentent des risques multiples pour la santé. En effet, les médicaments ne sont pas autorisés, ce qui signifie que leur rapport bénéfice/risque n’a pas été évalué. Les médicaments ne peuvent être commercialisés en Suisse qu’une fois autorisés par Swissmedic. Avant toute libération sur le marché, l’institut vérifie si la sécurité, l’efficacité et la qualité des médicaments sont attestées de manière exhaustive. Les allégations thérapeutiques d’Immunoline SA selon lesquelles ses produits traiteraient le cancer, le sida ou l’hépatite sont mensongères et irréalistes. Le danger existe donc bel et bien de voir des patients, séduits par les promesses de Immunoline SA, abandonner un traitement efficace et mettre ainsi leur santé et leur vie en danger.

Liste des produits incriminés

    La liste des produits vendus par Immunoline SA peut être téléchargée depuis le site Internet de Swissmedic, à l’adresse www.swissmedic.ch / rubrique Informations / Communications. Les patients qui se seraient fait remettre l’un de ces produits moyennant des indications thérapeutiques sont priés de consulter leur médecin ou la pharmacie de leur choix.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez vous adresser à: Monique Helfer, responsable de la communication de Swissmedic, tél. 031 322 02 76 Matthias Stacchetti, responsable de la section Droit pénal de Swissmedic, tél. 031 322 08 27



Plus de communiques: Swissmedic

Ces informations peuvent également vous intéresser: