EPFL - Ecole Polytechnique Fédérale

Création d'un Groupe de recherche Nestlé-EPFL en perception sensorielle

      Lausanne (ots) - A l'occasion de la Conférence Brain in Motion qui
se tient actuellement à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne
(EPFL), le Centre de Recherche Nestlé de Vers-chez-les-Blanc et
l'EPFL lancent une nouvelle forme de collaboration entre institution
académique et industrie : un partenariat au service de la recherche
à long terme et de la formation dans le domaine des neurosciences
cognitives.

    Le Centre de Recherche Nestlé de Vers-chez-les-Blanc et l'EPFL viennent de signer un accord de collaboration pour la création et le co-financement d'un groupe de recherche en neurosciences sensorielles. Ce groupe s'établira sur le campus de l'EPFL dans le cadre de la Faculté des Sciences de la Vie et plus spécifiquement du Brain & Mind Institute dirigé par le professeur Henry Markram.

    Il s'agit d'un véritable partenariat en recherche fondamentale qui traitera des mécanismes permettant au cerveau d'intégrer différentes modalités sensorielles, l'un des plus grands défis de la neurobiologie moderne. Notre sensibilité aux goûts, étroitement liée à l'odorat et à la perception de la texture en bouche, est particulièrement complexe. Pour les scientifiques, elle reste beaucoup plus mystérieuse que l'ouïe ou la vue. Cela tient notamment à la complexité des processus cérébraux mis en jeu.

    Pour Stefan Catsicas, vice-président pour la recherche et la valorisation, " ce projet est un exemple de collaboration privé - public à long terme avec une forte valeur ajoutée académique. La contribution de Nestlé permettra de développer une approche transdisciplinaire entre sciences de la vie, ingénierie et sciences de base correspondante aux nouvelles structures mises en place à l'EPFL ". Pour P. Van Bladeren, directeur du Centre de Recherche Nestlé, " la création de ce groupe de recherche Nestlé-EPFL s'inscrit dans la politique Nestlé de soutien à la recherche. Elle permettra de renforcer les liens entre les chercheurs des deux institutions qui mettront en commun leurs compétences respectives dans les domaines des biosciences et des sciences sensorielles pour mieux comprendre les mécanismes physiologiques liés à la perception du goût. Elle favorisera également le lancement d'autres passerelles pour des collaborations futures dans le domaine des technologies et des sciences des aliments ".

    Le nouveau groupe de recherche contribuera aux programmes de formation au sein de l'EPFL et accueillera des étudiants pour des projets de diplôme et pour des travaux de thèse. Il travaillera également en étroite collaboration avec des scientifiques du Centre de Recherche Nestlé de Vers-chez-les-Blanc.

    Contacts:

Nestlé : Barbara Marchesini, attachée de presse, Centre de Recherche Nestlé à Lausanne, 021-785 81 54

EPFL : professeur Henry Markram, Laboratoire de neuroscience des microcircuits, 021-693 95 37



Plus de communiques: EPFL - Ecole Polytechnique Fédérale

Ces informations peuvent également vous intéresser: