Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

NON à toujours plus de travail de nuit et du dimanche ! Harcèlement parlementaire : un référendum y mettra bon ordre

Bern (ots) - En s'appuyant sur une vaste alliance, l'Union syndicale suisse (USS) va saisir le référendum contre la décision prise par le Conseil fédéral en faveur d'étendre le travail de nuit et du dimanche dans les échoppes des stations-service. L'USS combattra aussi toutes les autres tentatives politiques de prolonger drastiquement le temps de travail du personnel de vente. Pour des raisons sociales et de santé, le travail de nuit et du dimanche doit en effet rester l'exception.

L'USS est persuadée que cette attitude s'imposera dans les urnes. Les votations sur le même sujet qui ont eu lieu ces dernières années dans les cantons ont on ne peut plus clairement montré que le harcèlement incessant auquel l'on assiste en vue de prolonger le temps de travail du personnel de la vente n'est pas en mesure de rassembler une majorité derrière lui.

Contact:

Luca Cirigliano (076 335 61 97), secrétaire central de l'USS, et
Ewald Ackermann (031 377 01 09 ou 079 660 36 14), service de la
communication de l'USS, se tiennent à votre disposition pour tout
complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: