Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Égalité entre femmes et hommes Plus que de beaux appels, il faut enfin des actes !

Bern (ots) - Le Secrétariat d'État à l'économie (SECO), soutenu par l'Union patronale suisse et l'Union suisse des arts et métiers, a lancé aujourd'hui un appel pour le renforcement de la présence des femmes dans les fonctions dirigeantes et publié à ce sujet un recueil de bonnes pratiques.

Cette initiative, qui peut apparaître sympathique au premier coup d'oeil, est en réalité l'aveu d'un échec. Certes proclamée depuis 30 ans, mais ne s'étant concrétisée que dans une mesure infime, l'égalité entre femmes et hommes est un problème qui dépasse largement les lacunes constatées concernant la présence de femmes aux étages supérieurs.

Bien plus problématique est le fait que les femmes sont tout particulièrement concernées par les (très) bas salaires, que le postulat « À travail égal, salaire égal » n'est de loin pas devenu réalité et que notre pays manque d'infrastructures globales permettant de mieux répartir le travail rémunéré et le travail non rémunéré entre les hommes et les femmes.

Pour l'USS, une chose est claire. La question de l'égalité des sexes a besoin d'une nouvelle im-pulsion, et pas seulement d'appels purement gratuits. C'est pourquoi elle invite la population à participer, le 14 juin prochain, à une journée nationale d'action et de grève placée sous le slo-gan : « Femmes en mouvement. L'égalité absolument ! ». L'USS ouvrira, à l'occasion de la Journée internationale de la Femme, sa campagne en vue de cet événement par une conférence de presse qui se tiendra donc mardi prochain 8 mars à l'Hôtel Kreuz de Berne (13 h 30).

Kontakt:

Christina Werder (079 341 90 01), secrétaire centrale de l'USS, 
responsable des questions d'égalités et Ewald Ackermann (079 660 36
14), service de l'information de l'USS,
se tiennent à votre disposition pour tout complément d'information.


Ces informations peuvent également vous intéresser: