Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Horizons élargis Les conflits du travail en Chine

    Bern (ots) - Monina Wong, représentante de la Confédération syndicale internationale du Labour Action China, était l'invitée du congrès de l'Union syndicale suisse (USS). Elle a pris, entre autres exemples, celui des conflits du travail chez Foxconn en Chine. Avec 13 suicides au sein de son personnel, ce sous-traitant d'iPhone fut à l'origine de sombres manchettes. En nombre d'endroits de Chine, la situation des travailleurs et travailleuses n'est pas moins inquiétante, seulement moins visible. Cela rend encore plus difficile la situation du syndicat chinois, qui se trouve aujourd'hui là où étaient les syndicats suisses, il y a cent ans : tout au commencement.

    Monina Wong a quand même pu évoquer des lueurs d'espoir. Ainsi, ces dernières années, les premiers programmes de soutien aux victimes de conditions de travail inhumaines ont pu être mis en oeuvre. Afin de pouvoir les développer et renforcer, en Chine aussi, le mouvement syndi-cal, Monina Wong a plaidé en faveur d'un renforcement de la collaboration et de la solidarité internationales.

    Le Prix culturel de l'USS décerné à Pedro Lenz

    Cette année, le lauréat du Prix culturel de l'USS, qui est décerné tous les quatre ans à l'occasion de son congrès, est l'écrivain et poète bernois Pedro Lenz (1965). Ce prix, d'un montant de 10 000 francs, honore un auteur en pleine création.

    Pedro Lenz sait admirablement conférer aux petites gens une perspective littéraire crédible. De par son oeuvre déjà riche, il s'inscrit dans la tradition de cette littérature engagée qui, bien que prenant position et désignant clairement la responsabilité des puissants, ne craint pas de recourir à un langage ludique.

    Résolutions

    En outre, les congressistes ont adopté plusieurs résolutions. Elles demandent : - de dire clairement NON, le 28 novembre, à l'initiative sur le renvoi des criminels étran-gers et à son contreprojet ;

    - le maintien et le développement de services publics de qualité ainsi que l'arrêt de toute libéralisation et privatisation dans ce secteur, en particulier concernant l'approvisionnement en électricité ;

    - l'instauration d'un État social fort, en rupture avec la mentalité de démantèlement qui a marqué ces dernières années ;

    - des mesures d'accompagnement efficaces en Suisse et une initiative de citoyens au plan européen pour qu'à l'avenir s'y appliquent les principes suivants : « Les droits sociaux fondamentaux avant les libertés du marché » et « Le même salaire pour le même travail au même lieu ».

Contact: Peter Lauener (079 650 12 34), responsable de l'information et porte-parole de l'USS, et Ewald Ackermann (079 660 36 14) service de l'information de l'USS, se tiennent à votre dispo-sition pour tout complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: