Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Une vague d'arrivées en fin de droits menace - Avec, en plus, cette révision faite à la hache

Bern (ots) - En juin, le nombre des sans-travail s'est une nouvelle fois rétracté pour des raisons presque ex-clusivement saisonnières. Ce recul risque de cacher une évolution menaçante : il y a de plus en plus de chômeuses et chômeurs de longue durée, les salarié(e)s âgés étant particulièrement touchés. Depuis 2008, le nombre des sans-travail de longue durée ayant perdu leur place dans l'industrie des machines et des métaux a été multiplié par cinq. Et les chiffres du chômage dans les régions fortement touchées par la crise continuent d'inquiéter. Ainsi, dans le canton de Neuchâtel, le recul du nombre de chômeuses et chômeurs reste inférieur à la moyenne. Les perspectives de croissance retenues pour 2010 et 2011 ne laissent prévoir qu'une faible reprise de l'emploi. La Suisse est menacée par une vague d'exclusions, touchant particulièrement les travailleuses et travailleurs âgés. Rejeté(e)s à l'aide sociale, ils et elles ne devront pas seulement vivre avec un revenu amoindri, mais seront en outre menacés de perdre une partie importante de leurs rentes de vieillesse, puisque de nombreuses personnes concernées devront utiliser d'abord leur avoir de prévoyance avant d'obtenir une aide sociale. En outre, la situation difficile des sans-travail va être aggravée par la régression organisée en matière d'assurance-chômage. La révision de la LACI prévoit notamment une réduction du nombre des indemnités journalières pour les salarié(e)s âgés et pour les chômeuses et les chômeurs dans les régions touchées par la crise. Pour des milliers d'entre eux et d'entre elles, cela signifie l'arrivée en fin de droits. Contact: Union syndicale suisse Daniel Lampart 079 / 205 69 11 Peter Lauener 079 / 650 12 34

Ces informations peuvent également vous intéresser: