Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

30 milles manifestant(e)s exigent un tournant politique: Impressionnante manifestation des syndicats à Berne

    Bern (ots) - Au moins 30 milles de personnes - nettement plus que ce qu'attendaient les syndicats - ont manifesté aujourd'hui à Berne pour exiger un tournant politique. C'est un signal on ne peut plus clair qu'ils  ont envoyé au gouvernement et à la majorité parlementaire, pour qu'ils s'attaquent une fois pour toutes à la crise au lieu de la prolonger. Impressionnante, haute en couleurs la manifestation était placée sous le slogan : « Contre la crise : garantir les emplois, les salaires et les rentes ! ». Les politiques doivent immédiatement prendre des décisions pour garantir les emplois, à savoir : adopter un vaste programme conjoncturel et des mesures efficaces contre le chômage des jeunes, mettre le holà aux absurdes mesures d'austérité et prolonger à 24 mois la durée du chômage partiel. Avec force, les manifestant(e)s ont aussi exigé que l'on garantisse le pouvoir d'achat par des hausses de salaires de 80 à 120 francs, l'an prochain, par l'augmentation du montant des indemnités journalières de chômage et la prolongation de la durée d'indemnisation pendant la crise, par le remboursement immédiat du produit de la taxe sur le CO2 et par la compensation intégrale, pour les bas et moyens revenus, des augmentations des primes versées aux caisses-maladie. Enfin, avec détermination, les manifestant(e)s ont déclaré la guerre à tout démantèlement de l'AVS et du 2e pilier.

    Après la manifestation d'aujourd'hui, une chose est désormais claire : la population de ce pays veut une autre politique que celle du Conseil fédéral et de la majorité parlementaire. Elle en a marre d'une politique qui consiste notamment, comme l'a montré le Conseil fédéral au début de la semaine, à vider de sa substance un programme conjoncturel d'ores et déjà squelettique ; une pure insulte au vu des effrayantes annonces de licenciements faites jour après jour. Les gens en ont marre de payer deux fois pour une crise dont ils ne sont pas responsables : par la perte de leur emploi et à travers le démantèlement de la sécurité sociale. Ils en ont marre de ces décideurs politiques qui obéissent au doigt et à l'oeil aux managers. Ils en ont marre de la morgue de ces bénéficiaires de « bonus de chefs » qui, après avoir « plongé », ont retrouvé leur ancienne arrogance. Les syndicats, qui sortent renforcés de cette manifestation impressionnante, vont lutter avec la population de ce pays - sur les lieux de travail et sur la scène politique - pour que les emplois, les salaires et les rentes soient garantis. Et contre l'appât du gain.

    La manifestation nationale « Contre la crise : garantir les emplois, les salaires et les rentes ! » a été organisée par l'USS et ses fédérations affiliées, avec le soutien de l'ensemble des grandes associations de salarié(e)s, du parti socialiste suisse, des Verts et d'autres organisations.

Contact: Ewald Ackermann, service de l'information de l'USS, 079 660 36 14   Pietro Cavadini, responsable du service de l'information de l'USS, 079 353 01 56 Anne Rubin, porte-parole du syndicat Unia, 076 344 75 81 Hans Hartmann, porte-parole du syndicat Unia, 079 431 60 29 Nico Lutz, porte-parole du syndicat Unia, 076 330 82 07



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: