Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Conférence de presse annuelle de l'Office fédéral des migrations (ODM)- Belles paroles, mais moyens mal engagés

    Bern (ots) - Lors de sa conférence de presse annuelle, l'ODM a parlé d'intégration, de partenariats migratoires et de l'extension ainsi que de la reconduction de l'Accord sur la libre circulation des personnes. Autant de messages positifs. À y regarder de plus près cependant, ces déclarations sur les priorités de cet office s'avèrent nettement moins positives. Elles ne tiennent en effet pas compte des besoins d'une population qui vit et travaille dans notre pays.

    Si l'ODM entend favoriser l'intégration de ces personnes, elle ne prévoit toutefois pratiquement pas d'augmenter les moyens nécessaires à la réalisation des mesures judicieuses, tant socialement qu'économiquement, nécessaires à cet effet. Pour combattre lesdits abus dans le cadre de la loi sur l'asile et la loi sur les étrangers, il semble pourtant que l'on dispose de ressources quasi illimitées. L'ODM ferait bien d'augmenter les moyens nécessaires à l'intégration. Il n'est pas normal qu'un travailleur étranger doive même payer de sa poche un cours d'intégration ou de langue organisé après une journée de travail.

    Les priorités de l'ODM ne tiennent pas non plus compte des inquiétudes et des craintes de la population, car elles ne pipent pas mot des mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes. Or c'est précisément là que des mesures sont requises pour renforcer urgemment les contrôles à effectuer dans le cadre de ces mesures d'accompagnement et combler les lacunes existantes.

    En résumé, force est de constater que les priorités présentées par l'ODM recèlent certes quelques aspects positifs mais oublient pour l'essentiel les inquiétudes et les craintes des salarié(e)s suisses et de nationalité étrangère.

Contact: UNION SYNDICALE SUISSE

Manuela Bruderer (031 / 377 01 11 ou 076 / 543 86 36), secrétaire centrale en charge de ce dossier, se tient à votre disposition pour tout complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: