Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Troisième enquête PISA - Math : au top ; lecture : le flop

    Bern (ots) - La troisième enquête PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) le confirme une nouvelle fois : les jeunes Suisses et Suissesses sont au top en ce qui concerne les mathématiques et les sciences naturelles, mais c'est toujours le flop pour la lecture. L'absence de progrès en matière de lecture est inquiétante. Des mesures encore plus poussées s'imposent. Concernant la scolarité obligatoire, les réformes prévues dans le cadre du projet « HarmoS » (pour : « Harmonisation de la scolarité obligatoire ») doivent être mises en oeuvre avec détermination. Il s'agit avant tout de donner la priorité à la scolarisation précoce assortie de mesures d'intégration, des mesures aux effets maximaux à ce moment de la vie. Simultanément cependant, il faut aussi massivement développer les structures d'accueil extrafamilial des enfants en âge préscolaire, ainsi que les écoles à horaire continu. Toutes les études, de même que la position dominante de la Finlande dans le cadre de l'étude Pisa, montrent que ces offres favorisent clairement le développement cognitif des enfants, mais aussi leurs compétences sociales.

    Les résultats (pas plus que) moyens des jeunes de 15 ans en matière de lecture, ainsi que l'étude qui a été réalisée sur les compétences lacunaires des adultes notamment en lecture (selon les toutes dernières recherches sur l'illettrisme, 600'000 à 800'000 « analphabètes fonctionnels » vivent en Suisse), révèlent un problème social important et, malheureusement, persistant. Les personnes qui doivent s'en sortir au quotidien avec des compétences minimes tant de lecture que d'écriture, sont souvent poussées dans les marges de notre société. C'est pourquoi la Suisse a besoin, en plus du projet HarmoS pour la scolarité obligatoire, de mesures immédiates de lutte contre l'illettrisme qui puissent s'appuyer sur une nouvelle loi sur la formation continue.

Contact: Peter Sigerist (031/377 01 23 ou 079/404 56 85), secrétaire central de l'USS en charge de la formation, et Jean Christophe Schwaab (031/377 01 17 ou 078/690 35 09), secrétaire central en charge de la politique de la jeunesse, se tiennent à votre disposition pour tout complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: