Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Conférence nationale sur les places d’apprentissage émanant de la base Les jeunes ont présentés leurs solutions à la crise des places d’apprentissage et au chômage!

Berne (ots) - Environ 50 personnes, en grand majorité des jeunes, ont participé aujourd’hui à la conférence nationale sur les places d’apprentissage émanant de la base, organisée à Berne par le Comité Suisse contre le Chômage des Jeunes (CSCJ) et le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ). Lors de cette conférence, les meilleurs projets du concours d’idées pour les jeunes «l’avenir tout de suite! La formation pour tous» ont été présentés au public. Selon le co- président du CSCJ Jean Christophe Schwaab, ces idées concrètes et utilisables démontrent que cela vaut la peine de prendre les propositions des jeunes concernés au sérieux. Un jury de spécialistes a examiné les projets et couronné le meilleur d’entre eux: Il s’agit du projet « Lehrstellenhaus (maison d’apprentissage) Schaffhouse » du groupe BOA des semestres de motivation. Le projet propose d’ouvrir une maison où sont formés plusieurs métiers. Peter Sigerist, membre du jury et secrétaire à la formation de l’USS : « Voilà un projet des jeunes pour des jeunes qui crée vraiment des places d’apprentissage ». En outre, le projet « La dernière classe sous la loupe de la septième » de la classe 2 a de l’ école secondaire de Zwingen a remporté le prix du public; ce projet propose que les membres de la septième classe profitent systématiquement des premières expériences professionnelles des plus vieux. Tous les projets seront maintenant transmis aux autorités fédérales et cantonales, ainsi qu’aux partenaires sociaux, pour être mis en application. La conseillère nationale Géraldine Savary (PS/VD), membre du jury, s’en est réjoui: «Les politiques doivent comprendre à quel point les jeunes sont motivés à participer à la recherche de solutions à leurs problèmes». Elena Obreschkow, président du CSAJ et membre du jury, a souligné que seuls les projets participatifs permettent de mettre au point des solutions véritablement porteuses d’avenir. Le CSCJ espère maintenant que ces solutions proposées par des jeunes trouveront des oreilles attentives. Il demande à Mme la Conseillère fédérale Leuthard de continuer à s’engager pour la création de places d’apprentissage et de faire du combat contre le chômage des jeunes sa priorité. Tous les jeunes doivent en effet profiter de la reprise économique! Pour de plus amples informations: Jean Christophe Schwaab, Co-président du CSCJ, 078 690 35 09

Ces informations peuvent également vous intéresser: