Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Débats du Conseil national sur l’égalité des sexes: Malheureusement peu de lueurs d’espoir

      Berne (ots) - Les débats menés aujourd’hui par le Conseil
national
montrent que les mesures requises pour que l’égalité entre femmes et
hommes dans le monde du travail devienne réalité sont encore
insuffisamment reconnues comme telles.

    Certes, la Chambre du peuple a fait passer un message fort en acceptant l’introduction d’un congé de maternité, une décision qui permettra d’attribuer aussi aux hommes le « travail familial ». Le Conseil national a également fait œuvre progressiste sur le thème de la violence à l’encontre des femmes, ainsi qu’en acceptant un programme de mesures en faveur de la concrétisation de l’égalité des sexes. Ce dernier point est désormais une base sur laquelle il s’agira de construire.

    Douloureux par contre est le refus d’organiser une conférence sur l’égalité des salaires avec la participation des autorités, des milieux scientifiques et des partenaires sociaux. Que la majorité de droite du National ait torpillé toutes les mesures proposées dans le but de réaliser l’égalité des salaires entre les sexes est tout aussi méprisant pour les femmes, ainsi que l’angle constitutionnel. Alors que l’UDC reste prisonnière d’une image de la femme datant du XIXe siècle, les radicaux et les démocrates-chrétiens misent uniquement sur des mesures facultatives et des incitations, alors qu’ils savant très bien qu’à ce jour, elles n’ont eu que de très maigres résultats. C’est là faire preuve de duplicité et inviter les citoyennes et les citoyens à élire l’automne prochain des conseillères et des conseillers qui respectent réellement les demandes égalitaires et les revendications des travailleuses.

    En dépit de cette attitude largement répandue qui consiste à faire la sourde oreille aux revendications des femmes, les syndicats continueront à se battre tant au plan politique que dans leur politique contractuelle pour l’égalité dans le monde du travail.

    Natalie Imboden (079 706 62 84), secrétaire centrale de l’USS en charge de l’égalité, et Ewald Ackermann (031. 377 01 09), rédacteur de l’USS, se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: