Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Message du Conseil fédéral relatif à la formation, à la recherche et à l’innovation (FRI) Une formation pour tout le monde est un investissement rentable

Berne (ots) - L’Union syndicale suisse (USS) s’engage pour une augmentation de 8 à 10 pour cent des crédits à la formation, à la recherche et à l’innovation dans le cadre du message y relatif pour les années 2008 à 2011. L’USS a combattu avec les cantons et l’Union suisse des arts et métiers (USAM) la proposition provocatrice faite en son temps par le Conseil fédéral qui ne prévoyait que 4,5 pour cent. Les 6 pour cent proposés aujourd’hui ne permettent toutefois que de garantir le statu quo. Ils ne permettront de financer aucune des réformes de formation professionnelle décidées par les Chambres fédérales. En particulier la formation initiale et la formation professionnelle supérieure, mais aussi les hautes écoles spécialisées ont besoin d’une nouvelle impulsion pour être en mesure de remplir le mandat constitutionnel selon lequel formation professionnelle et formation en culture générale doivent être traitées sur un pied d’égalité. Tous les sous-systèmes de la formation et de la recherche ont justifié de manière convaincante leurs besoins de porter à 10 pour cent les investissements qui les concernent. Le parlement fédéral a ainsi toutes les raisons de ne pas prendre ces arguments à la légère. Il doit au contraire corriger l’erreur, faite par le passé, de soumettre aussi la formation à la politique d’austérité. Peter Sigerist, secrétaire central de l’USS (079 404 56 85 ou 031 351 22 60) se tient à votre disposition pour tout complément d’information.

Ces informations peuvent également vous intéresser: