Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Démantèlement du réseau des offices postaux La Poste n’a pas à tuer l’emploi !

      Berne (ots) - Baisses massives des salaires, augmentation de la
pression au rendement, suppressions d’emplois, dégradation de la
qualité des services. Avec son projet YMAGO, la Poste risque de
devenir une employeuse antisociale, la desserte de base se
détériorant de surcroît pour tout le monde. Ses projets sont
néfastes pour le personnel et en contradiction avec la volonté que
le peuple a manifestée lors du scrutin sur l’initiative « Services
postaux pour tous ». Celui-ci a fait savoir, lors de cette votation
il y a deux ans, qu’il juge de manière très critique un
affaiblissement du réseau des offices postaux en Suisse. La Poste
doit développer, et non pas démanteler, ses prestations.

    Le projet YMAGO privera plus de 1500 personnes de leur statut professionnel, ce qui ira de pair avec des pertes massives de salaire. L’Union syndicale suisse (USS) comprend l’indignation qui gagne les employé(e)s de la Poste au vu des projets présentés par la direction de leur entreprise et soutient le Syndicat de la Communication dans son refus de ces derniers. Il n’est pas question de procéder à un démantèlement sur le dos du personnel de la Poste et de dégrader l’offre de prestations postales ! L’USS exige des responsables de la Poste qu’ils redeviennent plus conscients des responsabilités de cette dernière, qui sont celles d’une employeuse sociale et d’une entreprise de services publics. Et qu’ils agissent en conséquence.

    Rolf Zimmermann (031-377 01 21 ou 079-756 89 50), secrétaire dirigeant de l’USS, et Pietro Cavadini (031-377 01 07 ou 079-353 01 56), responsable de l’information, se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: