Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

11e révision de l’AVS : La commission du National propose des rentes « en fonction de la situation des caisses».

      Berne (ots) - Le Conseil fédéral et la commission du Conseil
national inquiètent les rentiers et les rentiè-res AVS. Par le biais
de la 11e révision de l’AVS, ils veulent supprimer l’adaptation
régu-lière des rentes au renchérissement et à l’évolution des
salaires. Cette adaptation ne se ferait qu’à condition que les
caisses de l’AVS soient en bonne santé financière. L’USS rejette
cette politique des rentes « en fonction de la situation des caisses
».

    Aujourd’hui déjà, les rentes de l’AVS et de l’AI ne couvrent pas les besoins vitaux, malgré le mandat clair inscrit dans la Constitution fédérale. Même avec le système actuel d’adaptation des rentes (tous les deux ans, à partir de l’indice mixte), le taux de remplace-ment du revenu diminue lentement mais sûrement. Toute nouvelle détérioration amènerait un affaiblissement du pouvoir d’achat des rentiers et rentières AVS-AI et dégraderait leur situation financière. La majorité des rentiers et rentières AVS-AI continue de dépendre de manière vitale de ces assurances.

    Si l’évolution démographique entraîne une surcharge pour l’AVS, que la croissance écono-mique seule ne peut gommer, c’est alors du côté des recettes que doit être cherché le rééqui-librage de l’AVS et non pas en réduisant des rentes déjà trop basses.

UNION SYNDICALE SUISSE

Renseignements :   Colette Nova : tél. 031 377 01 24 ou 079 428 05 90



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: