Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

L’USS soutient le festival de la formation Davantage de places d’apprentissage et formation continue pour tout le monde !

      Berne (ots) - Un jour avant l’ouverture du Festival de la formation
05, le Comité de l’Union syndicale suisse (USS) a abordé, lors de sa
réunion du 31 août, l’important thème des problèmes à résoudre au
chapitre de la formation professionnelle initiale et continue. L’USS
est très préoccupée par la situation de nombreux jeunes en fin de
scolarité obligatoire. Un trop grand nombre d’entre eux ne sont pas
en possession d’un contrat d’apprentissage ou se trouvent sans
perspectives de formation satisfaisantes. L’USS attend de la
Confédération et des cantons, mais aussi de l’économie, qu’à l’aide
de mesures d’urgence et de nouvelles possibilités de formation
scolaire, y compris dans les écoles de métiers, suffisamment de
nouvelles offres soient créées.

    L’USS se réjouit de pouvoir proposer, dès le 1er septembre, aux associations de salarié(e)s, un nouveau service relativement à la mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle. Il consiste à aider les fédérations qui veulent promouvoir des projets de formation innovateurs, ainsi que des projets concernant les communautés de formation regroupant diverses entreprises. La promotion de telles communautés et des nouvelles professions de la santé et du social en constitue l’ossature. Pour ce nouveau service, Heinrich Summermatter, ancien membre de la direction de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), s’est mis à la disposition de l’USS.

    L’USS salue les revendications de politique de formation émises par le Festival de la formation 05 « Stimulez vos neurones ! ». Il est effectivement scandaleux qu’alors qu’ils déclarent solennellement à chaque occasion que le renforcement du site de formation suisse constitue un facteur concurrentiel déterminant, les milieux économiques et politiques réservent dans les faits l’accès à la formation continue aux cadres (masculins) à plein temps et déjà au bénéfice d’une formation. Au vu des nouveaux chiffres concernant les personnes dont les compétences en matière de lecture et d’écriture sont déficientes (illettrisme) – un fait qui concerne non seulement les jeunes, mais aussi de nombreux adultes -, il est nécessaire d’accepter et de réaliser les revendication du Festival de la formation 05.

    Peter Sigerist (079 404 56), secrétaire central de l’USS, chargé de la formation professionnelle, se tient à votre disposition pour tout complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: