Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Consignes de lÂ’USS pour les votations populaires du 26 septembre 2004 4 oui clairs et nets

      Berne (ots) - Lors de sa sĂ©ance du 26 mai dernier, le ComitĂ© de
l’Union syndicale suisse (USS) a décidé à l’unanimité de recommander
4 oui pour les objets qui seront soumis Ă  votation le 26 septembre
prochain. LÂ’USS entend sÂ’engager activement pour que ces
revendications passent la rampe des urnes.

    Le congĂ© de maternitĂ© (allocations pour perte de gain en cas de maternitĂ©) est un bon compromis rĂ©alisĂ© avec lÂ’USAM qui avait toujours Ă©tĂ© opposĂ© par le passĂ© Ă  ce genre de mesure. Ce projet prĂ©voit que le rĂ©gime des allocations pour perte de gain (APG) serve aussi Ă  combler les lacunes antisociales qui existent encore en matière de protection de la maternitĂ©. La rĂ©vision de loi sur les APG offrira dĂ©sormais en cas de maternitĂ© une protection minimale Ă  lÂ’ensemble des mères exerçant une activitĂ©. Mais les conventions collectives de travail (CCT) pourront toujours aller plus loin que ce qui est prĂ©vu dans la loi. La solution qui nous est proposĂ©e est dÂ’autant plus juste que cela fait des dĂ©cennies que les travailleuses versent solidairement des cotisations dans la caisse des APG alors quÂ’elles nÂ’en profitent en rien lorsquÂ’elles deviennent mères.

    Les deux objets relatifs Ă  la rĂ©vision du droit de la nationalitĂ© concernent des personnes qui sont dĂ©jĂ  des nĂ´tres, parce quÂ’elles, voire leurs parents, ont grandi ici. Nombre de membres des fĂ©dĂ©rations de lÂ’USS sont directement concernĂ©s. Faciliter la naturalisation des enfants de la deuxième gĂ©nĂ©ration (le 1er objet) comme de la troisième gĂ©nĂ©ration dès la naissance (le 2 objet) sont des dispositions qui, sous lÂ’angle de lÂ’intĂ©gration de ces personnes dans notre sociĂ©tĂ©, vont de soi. Il sÂ’agit en effet de ne plus les priver des droits politiques, elles qui ont de fait des racines chez nous.

    LÂ’initiative populaire « Services postaux pour tous », au lancement de laquelle lÂ’USS est partie prenante, demande un rĂ©seau dÂ’offices postaux couvrant lÂ’ensemble du pays, fiable et performant. Lui dire oui, cÂ’est dire oui Ă  une Poste suisse qui ne procède pas Ă  toujours plus de suppressions de bureaux de poste et voit la qualitĂ© de ses services se dĂ©grader continuellement. LÂ’initiative demande aussi que la Poste continue Ă  assurer des services de qualitĂ© dans les agglomĂ©rations et les rĂ©gions pĂ©riphĂ©riques. Et si nĂ©cessaire, mais uniquement si nĂ©cessaire, ce sera Ă  la ConfĂ©dĂ©ration dÂ’intervenir par le biais de subsides relativement modestes, des subsides qui seraient autant dÂ’investissement judicieux dÂ’un point de vue de politique rĂ©gionale.

    Natalie Imboden (031. 377 01 17), en charge de ce dossier Ă  lÂ’USS,; se tient Ă  votre disposition pour tout complĂ©ment dÂ’information concernant le congĂ© de maternitĂ© .

    Vania Alleva (01. 295 16 63), en charge de ce dossier Ă  lÂ’USS,; se tient Ă  votre disposition pour tout complĂ©ment dÂ’information concernant le nouveau droit de la nationalitĂ©.

Rolf Zimmermann (031. 377 01 21) en charge de ce dossier à l’USS,; se tient à votre disposition pour tout complément d’information concernant l’initiative « Services postaux pour tous »



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: