Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Votations populaires du 16 mai 2004 : TVA pour l’AI et l’AVS Malgré le NON du peuple, l’AI a besoin de plus d’argent

    Berne (ots) - La situation financière de l’AVS étant bonne et stable, le NON du peuple au relèvement de la TVA est compréhensible. Mais l’AI a aujourd’hui un besoin urgent d’argent. Par-tisans et adversaires de ce projet ont assuré, durant la campagne qui a précédé la vota-tion, qu’en cas de rejet de ce reèvement de la TVA, une nouvelle solution au déficit de l’AI serait présentée aussi rapidement que possible. Vue sous cet angle, la décision né-gative du peuple est donc compréhensible. Mais en aucun cas, ce NON ne saurait être interprété comme un NON au financement nécessaire des assurances sociales. L’Union syndicale suisse (USS) demande à notre Ministre des affaires sociales, Monsieur Pascal Couchepin, de présenter sans délai un projet de financement de l’AI. Après le NON à la TVA décidé aujourd’hui par le peuple - une TVA injustement considérée dans de larges milieux comme antisociale -, l’USS propose que l’on prélève un pour-cent supplémentaire de salaire pour l’AI, une mesure qui ne nécessite pas que la consti-tution fédérale soit modifiée. Les personnes suivantes se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information à ce sujet : Colette Nova : 079 428 05 90 Paul Rechsteiner : 079 756 89 50 Jean-Claude Rennwald : 079 318 56 12 ou 032 435 50 30 Rolf Zimmermann : 079 756 89 50 Pietro Cavadini : 079 353 01 56 Serge Gaillard : 079 353 11 06 Vasco Pedrina : 079 / 772 37 47



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: