Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

5e Révision de l’AI Plus aucune raison de rejeter le pour-cent de TVA

      Berne (ots) - L’Union syndicale suisse (USS) salue l’intention
manifestée par le Conseil fédéral de renforcer les mesures de
réadaptation et le dépistage précoce, même si, dans un premier
temps, cela aura pour effet d’augmenter les coûts. Sont également à
saluer, les incitations prévues afin d’augmenter l’emploi des
personnes handicapées et le fait que ce seront des médecins des
offices régionaux qui jugeront de la capacité de travail. Étant
donné les difficultés auxquelles l’AI est confrontée aujourd’hui,
l’USS reconnaît la nécessité d’une révision. Mais subsiste un point
d’interrogation. Il concerne l’intention du Conseil fédéral de
supprimer totalement les rentes complémentaires courantes.
L’assainissement de l’AI ne doit en effet pas revenir à priver les
gens de droits acquis. Le Conseil fédéral a aussi reconnu que
l’assainissement de l’AI ne pouvait pas uniquement se faire par le
biais d’économies, mais aussi par l’augmentation de 0,1 pour cent de
la cotisation prélevée sur les salaires, une mesure que l’USS
approuve. L’USS exprime aussi sa satisfaction de voir le Conseil
fédéral présenter ouvertement, avant les votations du 16 mai, ses
projets concernant la 5e révision de l’AI. L’adaptation de la TVA en
faveur de cette dernière et comme « roue de secours » pour l’AVS,
peut donc être calmement acceptée Colette Nova (031/377 01 24 ou 079
428 05 90), secrétaire centrale de l’USS en charge de ce dossier, se
tient à votre disposition pour tout complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: