Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Évolution des effectifs de l’USS en 2003 Plus de 2% en plus : la recherche d’organisations qui s’associent à l’USS s’est avérée payante

      Berne (ots) - Le 1er janvier 2004, l’Union syndicale suisse (USS)
comptait 393’128 membres, c’est-à-dire 8437 de plus (2,2%) qu’une
année auparavant. Ce résultat réjouissant est à porter au crédit du
succès rencontré par la stratégie de recherche d’organisations de
salarié(e)s désireuses de s’associer à l’USS. Dans un passé très
récent, cette dernière est ainsi parvenue à s’associer l’Association
du personnel de la Confédération (APC) qui est ainsi la quatrième
organisation à rejoindre l’USS depuis l’an 2000 à titre de membre
associé : Association suisse des employés de banque (ASEB), en 2000
; Association suisse des artistes dramatiques (Suisse alémanique)
(SBKV) et kapers, l’association du personnel de cabine, en 2002.
Cette même année, l’Association suisse des professionnels de
l’action sociale (ASPAS) est aussi devenue membre à part entière de
l’USS. Aujourd’hui, cette dernière compte donc 18 fédérations
membres. En 1993, il y en avait 16, certaines ayant par la suite
fusionné pour donner naissance au Syndicat de la Communication (5
fédérations fusionnant) et comedia (2).

    Des « vieilles » fédérations, 5 ont vu leurs effectifs augmenter, 12 perdant des membres. Les baisses sont essentiellement à imputer à la récession et aux suppressions d’emplois qu’elle implique. La forte baisse concernant kapers s’explique par les mesures draconiennes de restructuration qui ont été prises dans ce secteur. Un signe encourageant est le fait que le syndicat unia, créé en 1996 seulement, a à nouveau enregistré un bond en avant (+8%), triplant pratiquement ses effectifs en sept ans.

    La part des femmes a également connu une nouvelle augmentation. En chiffres absolus, l’USS compte 3000 nouveaux membres féminins de plus qu’une année auparavant. En l’espace de 10 ans, le nombre des femmes syndiquées à l’USS a progressé de bien 23'000 unités, respectivement 36%. Pendant cette période, la part des femmes a elle aussi augmenté, passant de tout juste 15% (1993) à 22,4% en 2003.

Le tableau détaillé se trouve sur notre site internet: www.uss.ch/fr/f-download/08evolut.doc

    Ewald Ackermann (031 / 377 01 09), responsable de ces questions à l’USS se tient à votre disposition pour tour complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: