Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Élections au Conseil fédéral L’Assemblée fédérale a opté pour la confrontation

      Berne (ots) - Par ses décisions d’aujourd’hui, la majorité
bourgeoise de l’Assemblée fédérale a décidé de tourner le dos à une
politique d’équilibre entre les forces en présence et misé sur la
confrontation sociale. De ce fait, les chances de résoudre ces
prochaines années les importants problèmes toujours pendants vont
diminuer. On court en effet le risque de voir la nouvelle majorité
gouvernementale de droite pratiquer, en matières sociale et finan-
cière, une politique de confrontation qui aura pour effet de
paralyser le pays. En élisant ce Conseil fédéral, l’Assemblée
fédérale a suivi les recommandations des milieux économiques qui, en
polarisant cette élection par leurs recommandations, endossent ici
une grande responsabilité.

    L’Union syndicale suisse (USS) continuera à s’engager à tous les niveaux dans la re-cherche de solutions qui sont dans l’intérêt d’une Suisse sociale. Mais étant donné l’important glissement à droite subi par ce dernier, elle accroîtra simultanément sa capa- cité à mobiliser la population. L’USS va ainsi se battre de toutes ses forces pour faire obstacle à une politique qui serait unilatéralement axée sur le démantèlement social et des services publics. Et c’est en recourrant aux mobilisations de masse ainsi qu’aux instruments de la démocratie directe qu’elle luttera pour le maintien de l’État social suisse et de ses institutions. Elle va également intensifier sa politique d’alliance et chercher à collaborer avec toutes les forces (même bourgeoises) qui refusent la dégradation qui menace désormais.

    Serge Gaillard (079 353 11 06), secrétaire dirigeant à l’USS et Pietro Cavadini (079 353 01 56), responsable de l’information à l’USS, se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: