Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Indice mixte L’opposition des syndicats a porté ses fruits

      Berne (ots) - Le Conseil national a décidé de sortir l’abolition de
l’indice mixte dans l’AVS et l’AI du programme d’austérité. Pour la
droite, cette décision est à proprement parler une volte-face.
L’énorme mouvement de protestation lancé cet automne par les
syndicats et qui a culminé avec la grande manifestation du 20
septembre, à laquelle 35'000 personnes participèrent, ont en effet
stoppé la droite.

    Pour la première fois, le Conseil fédéral avait, en proposant de suspendre l’application de l’indice mixte dans l’AVS, prévu de démanteler les rentes de cette dernière. Le PDC, les radicaux et l’UDC l’avaient d’abord suivi. Et il y a deux semaines seulement, le Conseil des États avait décidé, grâce au front uni de l’UDC et des radicaux, de maintenir dans le programme d’austérité l’abolition de l’indice mixte. Ce succès syndical, que le Conseil des États doit encore confirmer, ne suffit cependant pas. Avec la 11e révision de l’AVS et les projets annoncés par Pascal Couchepin pour la 12e révision de l’AVS, d’autres attaques contre notre principale institution sociale sont d’ores et déjà à l’ordre du jour. Les syndicats vont donc continuer à lutter pour que l’AVS soit développée et non pas démantelée et que ses rentes soient enfin en mesure de remplir le mandat constitutionnel, à savoir de garantir le minimum vital.

    Rolf Zimmermann, USS, 031 377 01 21 et Pietro Cavadini, USS, 079 353 01 56 se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: