Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

SGB/USS: Le « désert social » prôné par le patron des patrons suisses met en danger la paix du travail

      Berne (ots) - L’organisation faîtière des patrons suisse s’immisce
de manière inacceptable dans le conflit entre les partenaires
sociaux de la construction. Le directeur de l’Union patronale
suisse, Monsieur Peter Hasler a violemment attaqué aujourd’hui le
Syndicat Industrie & Bâtiment (SIB) lors d’une rencontre avec la
presse, en tirant carrément dans le tas. Il lui a entre autres
reproché de mener depuis quelques temps des grèves agressives, pour
la plupart avec des moyens illégaux et dans des buts illégaux aussi.
L’Union syndicale suisse (USS) rappelle au patron des patrons
suisses que les actuels conflits que connaît la branche de la
construction concernent les associations de cette branche et non
l’organisation patronale faîtière.

    Le reproche global fait aux syndicats suisses de mettre en danger la paix du travail re-jaillit ainsi sur Monsieur Hasler lui-même. En effet, prêcher de manière agressive, comme il le fait, le démantèlement social, appeler au relèvement de l’âge de la retraite et au démantèlement des prestations des assurances sociales ainsi qu’à la dégradation de la protection des travailleuses et des travailleurs, c’est bien cela qui met en danger la paix social dans notre pays. Prôner soi-même le désert social et ensuite de se plaindre lorsque les personnes concernées se rebellent, c’est mener une polémique qui ne vaut pas tripette.

Les personnes ci-après se tiennent à votre disposition pour tout complément d’information : Serge Gaillard, USS, 079 353 11 06 et Pietro Cavadini, USS, 079 353 01 56



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: