comparis.ch AG

comparis.ch met en parallèle les prix des articles de marque de différentes enseignes - Produits importés meilleur marché

Zürich (ots) - En l'espace d'une année, des distributeurs en Suisse ont fortement baissé les prix d'une sélection d'articles de marque importés : le cours avantageux de l'euro, entre autres, a joué un rôle à cet effet. Cette diminution est particulièrement notable pour un produit classique du tourisme d'achat : les couches-culottes coûtent jusqu'à 35 % de moins. Ainsi, elles ont quasiment le même prix qu'en Allemagne. Quant à la moutarde suisse, elle se vend parfois jusqu'à 26 % plus cher. Tels sont les résultats d'une analyse de comparis.ch, le comparateur sur Internet, a réalisé pour la troisième fois.

À la fin de l'été dernier, les principaux détaillants en Suisse ont fait parler d'eux en annonçant des fléchissements de prix. Le cours de l'euro s'affichait alors depuis plusieurs semaines à un niveau historiquement bas, poussant ainsi ces mêmes distributeurs à répercuter les gains de change sur leurs prix. Mais si l'euro est demeuré faible jusqu'à présent, qu'en est-il des prix ? On constate que ceux des articles de marque importés ont bel et bien chuté par rapport à l'an dernier, parfois même de manière considérable. Par contre, les produits suisses sont devenus plus chers. C'est ce qui ressort d'une enquête approfondie portant sur des articles de marque, que comparis.ch, le comparateur sur Internet, a réalisé pour la troisième fois.

Diminution de prix des marchandises importées dans tous les supermarchés Dans le cadre de l'enquête susmentionnée, comparis.ch a mis en parallèle les prix pratiqués début avril 2012 à ceux de mifévrier 2011 (1). Sur demande, les six grandes enseignes Aldi, Coop, Denner, Lidl, Migros et Spar ont fourni ceux auxquels s'échangeaient, le 3 avril 2012, les produits d'un caddie défini. comparis.ch a ensuite effectué quelques vérifications par échantillonnage. Les différents formats d'emballage ont été convertis. À noter que les promotions ont été exclues du comparatif. Une sélection de 177 produits de marque populaires d'usage quotidien prisés a été analysée.

La totalité des articles du caddie n'étant pas disponible auprès de tous les distributeurs, cette enquête ne repose pas sur le même nombre de produits pour chaque détaillant. C'est pourquoi les pourcentages suivants ne peuvent être comparés entre eux ; les magasins ci-après sont mentionnés par ordre alphabétique.

L'enquête révèle que les produits importés comparés sont moins chers actuellement que voilà une année. Allègement de 10,8 % chez Aldi. Coop vend quant à elle ces articles 6,1 % meilleur marché, et Denner 8,5 %. Chez Lidl, le panier de comparis.ch revient à 6,1 % de moins. Migros a pour sa part diminué de 13 % les prix de cette sélection de produits importés. Enfin, l'addition a reculé de 5,2 % chez Spar en un peu plus d'une année.

Les Pampers aussi bon marché qu'à l'étranger Ralf Beyeler, responsable de projet chez comparis.ch, à propos du comparatif : « De toute évidence, la pression des consommateurs a fait effet, poussant ainsi les détaillants à resserrer leurs prix. » Les couches Pampers, qui font partie des produits classiques du tourisme d'achat, ayant fait l'objet d'une baisse supérieure à la moyenne, attestent entre autres de ce fait. Coop demande aujourd'hui 19 % de moins pour les couches Baby Dry Junior de Pampers, Denner et Migros même 35 %, quant à Spar c'est tout juste 20 % de moins (Aldi et Lidl n'offrent pas ce produit). Partant, les prix des couches-culottes sont désormais quasi identiques en Suisse qu'en Allemagne, et ce selon un test d'achat effectué dans des supermarchés et drogueries leaders. Ralf Beyeler a ce sujet : « Le voyage à l'étranger n'en vaut plus la peine, du moins pour les couches-culottes ».

Néanmoins, cette bonne nouvelle concerne uniquement les articles importés. En effet, les produits suisses(2) affichent un prix plus élevé. Les enseignes ciaprès sont à nouveau mentionnées par ordre alphabétique : la sélection de produits de marque suisses se monte à 1,7 % de plus chez Coop, à 2 % de plus chez Denner, à 2,4 % chez Lidl, à 1,4 % de plus chez Migros et à 2,9 % de plus chez Spar. Seul Aldi enregistre un ralentissement de 0,8 %. Toutefois, Aldi ne proposant que peu d'articles de marque, ce pourcentage a été calculé sur la base de trois produits uniquement. Parmi ceux-ci, seul le beurre (250 grammes) coûte quelques centimes de moins.

Renchérissement pour la moutarde et la mayonnaise Parmi les produits de marque suisse, la montée des prix de la sélection de produits Thomy est particulièrement impressionnante. La plupart des magasins avaient ramené le tube de moutarde Thomy (200 grammes) à 1,35 CHF voilà une année ; depuis lors, ce produit du groupe Nestlé est passé à 1,70 CHF, affichant ainsi une croissance de plus d'un quart (26 %). Ralf Beyeler : « L'atténuation n'a été que de courte durée, ces prix avantageux se sont très vite volatilisés ». La mayonnaise Thomy s'est elle aussi renchérie de 16 %, passant de 2,15 à 2,50 CHF dans la plu-part des magasins.

Quoi qu'il en soit, le renchérissement des produits suisses examinés étant moins prononcé que la baisse de prix des marchandises importées, le caddie de comparis.ch revient désormais moins cher dans l'ensemble, soit par ordre alphabétique : de 8,4 % chez Aldi, 2,3 % chez Coop, 3,4 % chez Denner, 1,6 % chez Lidl, 6,3 % chez Migros et 0,8 % chez Spar.

(1) Voir communiqué de presse du 28 février 2011, « Match nul entre Coop et Migros », http://bit.ly/Jlflnd

(2) Fabriqués ou emballés en Suisse. Les produits étrangers dont l'emballage mentionne clairement que la matière principale provient de Suisse ont été considérés comme produits suisses.

Contact:

Ralf Beyeler
Responsable de projet
Téléphone : 044 360 34 00
Courriel : media@comparis.ch
http://fr.comparis.ch/aktionen



Plus de communiques: comparis.ch AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: