comparis.ch AG

comparis.ch examine les baisses de prix annoncées par les détaillants - Baisses de prix : oui, mais...

Zürich (ots) - Avec la solidité du franc, un débat public s'enflamme sur les prix trop élevés du commerce de détail. Ainsi, les détaillants ont réagi en annonçant une adaptation des prix, avant tout de leurs articles de marque. comparis.ch a vérifié si les prix ont effectivement baissé. Résultat : en effet, certains articles affichent des différences de prix considérables -des baisses, mais également des augmentations.

« Baisse de l'euro, baisse des prix », « Des marques meilleur marché », « La plus forte baisse de prix de tous les temps » : telles sont les grandes lignes de tous les médias et communiqués de presse des géants du commerce de détail depuis quelques jours. Les débats politiques touchent également les conséquences de la robustesse du franc sur les prix que les consommateurs doivent payer aux supermarchés. comparis.ch, le comparateur sur Internet, a examiné ces annonces de près. En se basant sur une enquête menée en février dernier, comparis.ch a estimé les variations de prix d'articles de marque depuis février 2011 au moyen d'un test d'achat. L'analyse révèle que les prix ont effectivement baissé, certains même de façon considérable.

Le test d'achat a été effectué le lundi 29 août 2011 chez Aldi, Coop, Denner, Lidl, Migros et Spar. L'enquête a pris en considération un choix d'articles de marque populaires de première nécessité, dont les prix ont déjà été relevés et comparés par comparis.ch en février dernier (1). Ainsi, une large gamme de produits a été examinée. Par contre, certains de ces produits ne sont pas offerts par tous les détaillants. L'enquête de comparis.ch permet de déterminer l'étendue de la variation des prix ces six derniers mois. Seul les promotions ont été exclues de l'analyse.

Baisses de prix mais aussi augmentations

Une quantité différente de produits a été acquise dans chacun des six supermarchés. Ainsi, les variations ne sont pas exprimées en fonction des différences de prix, mais par ordre alphabétique des détaillants. Aldi offre 11 articles faisant partie du choix de l'enquête en février : en tout, ceux-ci sont 8,7 % moins chers que six mois auparavant. Coop vend 171 des produits du panel à 0,9 % moins cher. Les prix des 114 articles examinés chez Denner permettent d'économiser 0,1 % par rapport au prix initial. Lidl a baissé les prix des 66 articles choisis de 1,5 %. Migros propose un montant 4 % plus avantageux pour 45 articles de marque. En ce qui concerne Spar, les prix des 170 articles ont augmenté de 3,7 % au total. Toutefois, suite à une demande de comparis.ch, Spar a procédé à des baisses de prix à court terme (2).

Les dépenses de la vie quotidienne ont sensiblement diminué ces six derniers mois - mais en moyenne, les effets des baisses de prix s'avèrent plutôt modestes, vu que pendant cette même période, nombre de produits ont aussi augmenté. La toile de fond suivante résulte de la récapitulation de tous les achats effectués auprès de la totalité des détaillants (sauf Spar (3)) : environ la moitié des articles achetés n'affiche aucune variation de prix par rapport à février dernier. Près d'un quart des produits analysés est à présent moins cher. Des baisses de prix sont détectables dans l'ensemble de la gamme de produits, mais aucune des catégories n'affiche des réductions plus prononcées que les autres. Environ un quart des articles enregistre même des prix plus élevés. Fait marquant : en particulier le café et les produits laitiers ont affiché une tendance à la hausse.

Les détaillants ont effectué ou annoncé une adaptation des prix de nombre de leurs produits en raison du franc fort, ou ont annoncé de le faire. « La plupart des consommateurs devait espérer une baisse générale des prix. Par contre, les détaillants ne peuvent pas répondre à cette attente. Beaucoup de produits fabriqués avec des matières premières suisses font partie des articles de marque populaires. En ce qui les concerne, il est impossible de les intégrer dans les promotions annoncées », explique Richard Eisler, CEO de comparis.ch.

Epinards à la crème un quart moins chers, Calgon un cinquième

Une analyse approfondie des produits dont le prix est plus bas qu'en février 2011 dévoile des résultats intéressants. Chez Aldi, la somme totale de ces articles coûte 11,7 % de moins. Coop affiche une diminution de prix de 8,1 % pour l'ensemble des produits dont le prix a baissé. En achetant chez Denner, le client profite d'articles avec une baisse de prix de 9,6 %. Lidl offre en tout une différence de 12,1 % pour ses marchandises à prix réduits. Migros propose son panel de réductions pour 14,6 % moins cher. La baisse totale des prix des articles de marques choisis chez Spar est de 6,8 %.

« Findus Rahmspinat » (800 grammes), qui est 26 % moins cher chez Lidl et Denner (3,95 au lieu de 5,35 francs) fait partie de ces baisses de prix, tout comme la poudre Calgon (1,5 kg), désormais 20 % de moins chez Migros (18,20 au lieu de 22,80 francs).

Remarque à l'attention des rédactions : le tableau des prix comprenant l'ensemble des produits examinés est à disposition auprès du service de presse de comparis.ch. (media@comparis.ch, 044 360 34 00).

(1) Voir communiqué de presse du 28 février 2011, « Match nul entre Coop et Migros », http://fr.comparis.ch/~/media/files/mediencorner/medienmitteilungen/2011/detailhandel/comparaison_prix_d%c3%a9taillants.pdf. (2) Ces adaptations n'ont pas pu être prises en considération, vu qu'elles ont été effectuées après la date limite du test d'achat (lundi, le 29 août). (3) En raison de l'annonciation à court terme mentionnée ci-dessus.

Contact:

Richard Eisler
CEO
Téléphone : 044 360 34 00
Courriel : media@comparis.ch
http://fr.comparis.ch/produkte



Plus de communiques: comparis.ch AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: