comparis.ch AG

comparis.ch sur les projets de vacances des Suisses: Les Suisses aiment l'Europe - pour y passer leurs vacances

Zürich (ots) - L'été, les Suisses partent en vacances tout juste 14 jours en moyenne et dépensent 1 600 francs par personne. C'est ce que révèle une enquête représentative de comparis.ch, le comparateur sur internet. La première des destinations est l'Europe. comparis.ch a dressé une liste de conseils pour que le séjour des vacanciers se passe sereinement.

En été, l'heure est aux congés. Cette année encore, des millions de Suisses vont partir en vacances. Ce changement d'air a un coût : en moyenne, un bon 1 600 francs par personne pour environ 14 jours, d'après une enquête représentative de comparis.ch, le comparateur sur internet. En juin 2011, l'institut Link a interrogé 1 203 personnes de toute la Suisse pour savoir ce qu'elles envisageaient de faire pendant leurs vacances, à la demande de comparis.ch. 695 personnes, soit un peu moins de 60 %, ont déclaré qu'elles partiraient et ont donc été interrogées en détails sur leurs projets, tandis qu'un bon tiers des personnes interviewées resteront chez elles cette année et que 7 % étaient encore indécises.

La moitié des vacanciers a le même budget que l'an dernier

L'enquête montre que le budget vacances de la majorité des personnes interrogées est à peu près le même que celui de l'an dernier. D'ailleurs, près de 50 % des vacanciers sur le départ vont consacrer à leurs vacances la même somme que l'an dernier, tandis que 26 % prévoient de dépenser plus et 21 % moins. « Le chiffre de 1 600 francs par personne n'est qu'une moyenne : des tous petits budgets aux séjours fastueux, tout est possible » explique Richard Eisler, CEO de comparis.ch. L'enquête le confirme : les 5 % ayant le budget le plus généreux y consacreront plus de 5 000 francs par personne tandis qu'à l'autre extrémité, les 5 % des budgets les plus serrés évoquent au contraire un maximum de 300 francs par tête.

Les estivants passent de préférence leurs vacances dans un autre pays européen (68 %) ou en Suisse (18 %) tandis que 6 % s'envolent pour l'Amérique du Nord et que l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du Sud n'attirent chacune que 2 % des touristes helvètes. Mais on observe des disparités entre les régions linguistiques : seuls 10 % des Romands et des Tessinois partent en Suisse contre 20 % des Alémaniques. « Il n'est pas plus surprenant que ça que les Tessinois aillent davantage à l'étranger pour leurs vacances. Après tout, ils vivent déjà dans une région touristique de la Suisse et pour eux, la route vers l'Italie, pays traditionnellement apprécié par les vacanciers, est aussi moins longue que pour les Suisses allemands » explique R. Eisler.

Ceux qui renoncent à partir le font principalement par manque d'argent ou de temps

comparis.ch a demandé au tiers des personnes interrogées qui ne partaient pas le pourquoi de leur décision. Les principales raisons citées ont été le manque de temps (22 %) ou le manque d'argent (20 %), cependant que 19 % estiment qu'elles sont tout simplement mieux chez elles.

_ _ _ _ _

Les conseils de Comparis pour passer des vacances sans souci

Pour ceux qui font le voyage en voiture

Si vous voyagez en Europe, partez avec votre attestation d'assurance (carte verte) et un constat européen d'accident. De plus, certains pays imposent d'avoir un gilet de sécurité routière (jaune) dans le véhicule et de le porter si vous sortez de voiture en cas d'un accident.

Assurance ménage

Vérifiez votre couverture d'assurance avant de partir au cas où vous vous feriez voler quelque chose en route. Profitez-en aussi pour vérifier si votre inventaire est suffisamment assuré.

Assurance maladie

Si vous tombez malade et que vous devez être soigné en urgence, votre caisse maladie vous remboursera le double de ce que le même traitement aurait coûté en Suisse. Alors, si vous voyagez dans des pays où les soins coûtent cher, comme aux Etats-Unis, au Japon, au Canada ou en Australie, vous avez intérêt à envisager la souscription d'une assurance complémentaire, surtout si vous partez longtemps. En cas d'accident, c'est l'assurance accident qui prend le coût des soins à sa charge.

Assurance voyage

Il est utile de vérifier si vous avez déjà une assurance voyage (par le biais de votre assurance maladie complémentaire par exemple) pour éviter de vous assurer une deuxième fois pour rien. En cas de problème à l'étranger, mieux vaut contacter immédiatement votre assurance. Partez donc muni de son numéro 24h/24 et du numéro de votre police. Les assurances voyage annuelles couvrent des risques que les formules temporaires ne prennent pas en compte (comme les frais de dossier facturés par l'agence de voyage).

Tarifs roaming

Téléphoner et surfer sur internet depuis l'étranger peut revenir vraiment cher. Conclusion : n'utilisez votre téléphone portable qu'avec circonspection. Avec Sunrise et Orange, il est possible de payer moins en prenant une option spéciale pour l'étranger, tandis que parmi les clients de Swisscom, seuls les accros au portable gagneront à faire de même. En tout cas, mieux vaut désactiver votre boîte vocale, l'autorisation de télécharger des données ou la fonction de synchronisation automatique (courriels, agenda, rendez-vous) avant de partir.

Payer et retirer du liquide

Minimiser les commissions payées aux banques requiert de s'adapter à la situation : les retraits de liquide à l'étranger seront effectués par carte Maestro ou par Postcard, le paiement de dépenses de moins de 100 euros par carte de crédit ou en espèces, et pour les achats plus conséquents par carte Maestro.

Contact:

Richard Eisler
CEO
Téléphone : 044 360 34 00
Courriel : media@comparis.ch
fr.comparis.ch/reiseversicherung



Plus de communiques: comparis.ch AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: