comparis.ch AG

comparis.ch sur les rendements du pilier 3a - N° 1 incontestable des rendements : un fonds écologique

Un document

    Zürich (ots) - Information: Le tableau "Produits pilier 3a : rendements sur 5 ans" peut être téléchargé en format pdf sous: www.presseportal.ch/fr/pm/100003671

    La prévoyance vieillesse privée paie elle aussi son tribut à la crise financière mondiale : ceux qui, ces derniers mois, ont effectué des versements dans des fonds de pilier 3a ont toutes les raisons de se plaindre : un cours qui plonge jusqu'à 20 %, parfois même davantage, n'est plus une exception. Mais un comparatif des rendements sur 5 ans, effectué par comparis.ch, le comparateur sur internet, dans le domaine de la prévoyance liée, montre les choses sous un autre jour. En dépit de la crise financière, le rendement des placements des fonds 3a n'est, en général, pas plus mauvais que celui des comptes d'épargne 3a.

    L'épargne vieillesse prend souvent la forme de placements dans des produits du pilier 3a. Les avantages fiscaux dont jouit le pilier 3a rendent ces placements particulièrement intéressants. Le fisc ne prélève sa dîme que lorsque l'argent est retiré du compte, et encore, seulement à un taux réduit.

    Sur fond de crise financière mondiale et de violentes turbulences boursières, comparis.ch, le comparateur sur internet a enquêté pour savoir dans quelle mesure les placements dans les fonds relevant du pilier 3a avaient souffert. Et une question soulevait un intérêt tout particulier : celle de savoir si les épargnants plus traditionnels qui avaient placé leur argent dans un compte d'épargne 3a avaient été mieux avisés ou pas.

    En majorité, des rendements négatifs Conclusion des 12 derniers mois : la crise financière n'a pas épargné la prévoyance liée. Selon cette analyse, seul le fonds 3a Mixta-LPP Basic du Credit Suisse, parmi toutes les banques figurant dans le comparatif de comparis.ch, affiche un rendement positif sur les douze derniers mois. Tous les autres fonds n'ont rien rapporté. «L'an dernier, la moins-value des épargnants a presque toujours été à deux chiffres» explique Martin Scherrer, expert ès banques et assurances chez comparis.ch. «En ce moment, des rendements négatifs de 10 à 20 %, parfois même davantage, sont plus la règle que l'exception». En revanche, avec les comptes d'épargne 3a, le rendement atteint au cours des 12 derniers mois oscille entre environ 2 % (banque cantonale de Bâle) et presque 2,5% (Raiffeisen).

    Considérée sur cinq ans, la situation a une toute autre allure (cf. tableau). Pour cela, comparis.ch a comparé ce qu'ont rapporté les fonds 3a et les comptes d'épargne 3a sur 5 ans. Dans l'ensemble, 16 fonds gérés par des banques suisses exerçant leur activité dans plusieurs cantons, par Postfinance ainsi que par des banques cantonales suisses alémaniques d'importance, figuraient dans le comparatif. Le rendement des fonds a chaque fois été comparé au taux d'intérêt moyen qu'un compte 3a de la banque concernée rapportait. La période d'observation s'est étendue du 1er novembre 2003 au 31 octobre 2008.

    Pas de chiffres au-dessous de zéro Sur cette période de 5 ans, pas un seul des fonds 3a examinés n'a été dans le rouge, quoique les rendements atteints présentent un large spectre. Tandis que les quatre fonds gérés par UBS se contentaient d'un rendement moyen dérisoire oscillant entre 0,5 et 0,6 %, les quatre fonds proposés par Swisscanto, une entreprise collective des banques cantonales suisses, affichaient toujours à un rendement moyen allant de 1,9 à 4,3 %. La meilleure performance a été établie par le fonds de Swisscanto appelé FP LPP Oeko 3 : c'est celui qui a rapporté le plus, et de loin, sur la période analysée. Ce fonds est composé d'actions, entre 35 et 50 % d'après l'institut émetteur, et d'obligations. Il sert à investir dans des entreprises qui respectent les «préceptes du développement durable et social».

    Chance et malchance Au vu de la dégringolade des cours boursiers observée ces dernières semaines, certains épargnants ayant fait des placements dans la prévoyance vieillesse liée se sont peut-être posés une question : celle de savoir s'ils n'auraient pas été mieux avisés d'investir dans un compte d'épargne 3a ne comportant pas d'actions. Sur une période de cinq ans, il n'est pas facile de répondre à cette question avec un simple oui ou non. Une chose est claire cependant : si l'on considère les rendements moyens de tous les fonds, les clients d'UBS, Raiffeisen et Postfinance s'en seraient mieux sortis s'ils avaient déposé leur argent sur un compte d'épargne 3a. Pour ceux de la banque Coop, qui propose aussi la palette de fonds gérée par Swisscanto pour la prévoyance liée, des trois banques cantonales et du Credit Suisse, c'est le contraire : les rendements atteints sur 5 ans par les fonds 3a de ces banques ont chaque fois été meilleurs que ceux réalisés par les comptes 3a.

    «Bien sûr, les rendements des fonds 3a n'ont pas été bons au cours des 12 derniers mois. Mais à un horizon de placement normal, c'est-à-dire 20 ans, 30 ans ou plus, l'image négative qui ressort au premier abord devient toute relative» constate Martin Scherrer, expert ès banques de comparis.ch.

Contact: Martin Scherrer Expert ès banques et assurances comparis.ch Téléphone : 044 360 52 95 Courriel : media@comparis.ch www.comparis.ch



Plus de communiques: comparis.ch AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: