comparis.ch AG

comparis: Les utilisateurs de mobile paient 1,7 milliard de trop - comparis.ch analyse le potentiel d'économies du marché de la téléphonie mobile

    Zurich (ots) - Comme auparavant, un seul utilisateur de mobile sur dix téléphone avec l'offre tarifaire la plus avantageuse pour lui. C'est la conclusion d'une enquête du site comparateur, comparis.ch. Les consommatrices et consommateurs paient chaque année 1,7 milliard de francs de trop pour téléphoner mobile. Depuis la dernière analyse de comparis.ch, datant de 18 mois, le potentiel d'économies s'est même accrû de 400 millions. De fait, un très petit nombre de consommateurs profitent des nouveaux produits intéressants et des opérateurs bon marché.

    Juste avant la fin de l'année, les opérateurs de téléphonie mobile se sont encore livrés une bataille des prix. Plus les opérateurs de téléphonie mobile mettent des produits sur le marché, et plus les consommateurs ont du mal à choisir la meilleure option tarifaire pour eux. Il y a encore tout juste un utilisateur sur dix qui fait le bon choix. C'est ce que révèle une analyse du site comparateur, comparis.ch. Cette analyse se base sur un sondage fait parmi les internautes de comparis.ch avant la fin de l'année dernière. 8 425 internautes y ont participé. Les questions portaient sur leur comportement téléphonique, les tarifs pratiqués, le montant de leur facture et aussi la qualité des opérateurs. Sur cette base, comparis.ch a calculé la différence entre leur facture et l'offre qui aurait été la moins chère pour eux.

    Accroissement du potentiel d'économie

    Les utilisateurs de téléphonie mobile jettent leur argent par les fenêtres: s'ils optaient pour l'offre la moins chère pour eux, ils économiseraient, d'après les calculs de comparis.ch, 1,7 milliard de franc par an. Lors des dernières analyses semblables, en juin 2004, le potentiel d'économies s'élevait à 1,3 milliard de francs. Pour quelle raison s'est-il donc accrû en dépit de l'apparition d'offres moins chères ? Simplement parce que beaucoup de clients téléphonent toujours avec leur ancien abonnement, plus onéreux. "L'écart entre les anciens abonnements et les nouvelles offres, moins chères, s'est accentué - la fourchette des prix s'élargit toujours davantage " explique Ralf Beyeler, expert télécom chez comparis.ch. Economies potentielles sur le marché de la téléphonie mobile

Opérateur      Economies potentielles                Economies potentielles
                         (en millions CHF)                    (en millions CHF)
                    en passant au produit              en passant au produit
                        le moins cher de la                    le moins cher du
                          concurrence (1)                         même opérateur
Swisscom         1170 (juin 2004: 1000)                670 (juin 2004: 300)
Sunrise            300 (90)                                    170 (70)
Orange              215 (175)                                  125 (100)
Total              1685 (1265)                                 965 (470)

(1) Calcul fait en passant à l'abonnement le moins cher du même opérateur si absence d'un concurrent moins cher. Les produits concurrents englobent aussi les offres de M-Budget Mobile, Coop Mobile, Tele 2 et Cablecom.

    Etat au 02.01.2006

    Ce sont les clients de Swisscom qui peuvent faire le plus d'économies. Le potentiel d'économies recelé par le passage d'un produit actuel de Swisscom à un produit concurrent moins cher est d'environ 1,2 milliard de francs, soit presque 200 millions de plus qu'en juin 2004. Chez Sunrise, le potentiel d'économies a massivement augmenté par rapport à juin 2004 - il est passé de 90 millions à 300 millions. Le potentiel d'économies chez Orange a également augmenté en passant de 175 millions à 215 millions de francs aujourd'hui. Chez les opérateurs bon marché, M-Budget Mobile, Coop Mobile et Yallo, le potentiel d'économies est très faible.

    Economiser sans changer d'opérateur

    Mais même sans changer d'opérateur, le potentiel d'économies s'élève toujours à presque un milliard de francs. Chez Swisscom, il a plus que doublé par rapport à juin 2004, passant de 300 à 670 millions de francs. Cela montre que seulement très peu de clients Swissom profitent activement des nouveaux tarifs avantageux de leur opérateur. Ils continuent à téléphoner à des tarifs parfois exorbitants. C'est aussi le cas chez Sunrise: le potentiel d'économies est passé de 70 millions à 170 millions de francs. Chez Orange, le potentiel d'économies a augmenté de 25 millions et est passé à 125 millions de francs.

    "Tant que les utilisateurs de mobile téléphoneront avec les anciennes options tarifaires, plus  chères, le potentiel d'économies sur le marché de la téléphonie mobile continuera d'augmenter" analyse Ralf Beyeler. Son conseil: le même opérateur a souvent des offres un tiers moins chères et identiques à l'ancien produit. Pour les utilisateurs ne pouvant changer tout de suite, l'attente n'est cependant pas supérieure à six mois après avoir signé un nouveau contrat ou une prorogation de contrat.

    Les utilisateurs téléphonant avec M-Budget Mobile ont opté, dans 99 % des cas, pour l'offre la moins chère. Cette offre reste aussi toujours la moins chère pour un huitième des clients d'Orange Optima. Mais même ceux qui ne téléphonent pas au meilleur prix en ayant choisi Orange Optima, ne paient en général que quelques francs de plus par mois par rapport à l'offre la moins chère de toutes. Par contre, le produit Natel Budget de Swisscom, par exemple, est considérablement plus cher. En passant à l'offre la moins chère pour eux, les clients concernés pourraient économiser 60 % de leur facture. Les utilisateurs de mobile téléphonant avec Sunrise Value ou Orange Economy pourraient eux faire baisser leur facture de plus de la moitié s'ils optaient pour l'offre la moins chère. Et la moitié des clients Natel Swiss Natel Liberty téléphonerait à un meilleur prix avec une autre option tarifaire de Swisscom.

    Régression des taux de recommandation

    74 % des clients recommanderaient Swisscom. En 2004, ils étaient 87 %. Chez Sunrise, le taux de recommandation a reculé de 73 à 62 % et chez Orange, de 72 à 71 %. Les meilleurs résultats sont décrochés par M-Budget Mobile, Yallo et Coop Mobile: ils seraient recommandés par respectivement 91, 85 et 83 % de leurs clients.

ots Originaltext:
Internet: www.presseportal.ch

Kontakt:
Ralf Beyeler
Chef du service télécom
Tél.         +41/79/467'07'81
E-mail:    ralf.beyeler@comparis.ch
Internet: http://www.comparis.ch



Plus de communiques: comparis.ch AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: