comparis.ch AG

comparis.ch analyse la nouvelle offre de Orange: 40 % des utilisateurs de mobile peuvent téléphoner moins cher

Téléphoner avec un mobile pour un montant fixe de 59 centimes la minute sans abonnement mensuel: la nouvelle offre de Orange est une solution intéressante pour environ 40 % des utilisateurs de mobile. Zurich (ots) - L'opérateur de téléphonie mobile Orange a annoncé aujourd'hui le lancement de sa nouvelle offre Orangeclick. Les clients pourront téléphoner sans abonnement mensuel pour 59 centimes la minute, indépendamment du jour de la semaine, de l'heure ou du réseau appelé. Cette nouvelle offre n'est en vente que sur internet et contre paiement par carte de crédit. La hotline coûte 2.50 francs la minute. Selon l'analyse du site comparatif sur internet, comparis.ch, la nouvelle offre de Orange est avantageuse pour toutes les personnes téléphonant régulièrement jusqu'à environ une heure par mois avec leur mobile. "Cela concerne environ 40% des utilisateurs de téléphone mobile", selon le propos de Ralf Beyeler, spécialiste télécom chez comparis.ch. Lutte acharnée sur le marché des offres prépayées Avec sa nouvelle offre, Orange souhaite agrandir sa part de marché concernant les personnes téléphonant peu ou occasionnellement. Jusqu'à présent la société n'avait qu'une seule offre sans abonnement, à savoir Orange Prepay, par ailleurs relativement chère avec un tarif unique à 90 centimes la minute. Sunrise, par contre, avait déjà introduit Libero en août dernier, soit le premier abonnement sans frais fixe. Avec un tarif unique de 75 centimes la minute, celui-ci est désormais plus cher que Orangeclick. En outre, Sunrise dispose de deux autres offres prépayées, Pronto et Prontomax, pour les personnes téléphonant peu et sans abonnement. A côté de Natel easy (99 centimes la minute pendant la journée et en semaine), l'offre prépayée de Swisscom se concentre avant tout sur la jeune clientèle. Easy youth et Easy Kid ne sont disponibles que pour certaines tranches d'âge. Ils sont par contre beaucoup moins chers que le produit traditionnel, Natel easy. "Il est possible qu'en 2005 les opérateurs lancent d'autres produits conçus spécifiquement pour un public cible précis", estime Ralf Beyeler. ots Originaltext: comparis.ch Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: comparis.ch Richard Eisler P.D.G. Tél. +41/(0)1/360'52'62 E-mail:info@comparis.ch Internet: www.comparis.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: