Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

125 ans de l’Empa: La cérémonie officielle -- «L’Empa se trouve sur le front du développement dans le 21e siècle»

Dübendorf (ots) - L’Empa fête son 125e anniversaire. La cérémonie officielle s’est déroulée le 24 juin 2005 en présence du Conseiller fédéral Pascal Couchepin, de la Conseillère nationale Barbara Hearing et du Président du Conseil des EPF Alexander Zehnder et de 130 autres invités. A cette occasion l’Empa a aussi attribué pour la première fois le Prix Mirko Roš qui récompense des personnalités pour leur contribution extraordinaire dans le domaine de la science des matériaux et des sciences de l’ingénieur. L’Empa a célébré aujourd’hui ses 125 ans lors d’une cérémonie officielle à laquelle avaient été invités 130 personnalités des milieux de la science, de la politique, de l’industrie et de la culture et tous les collaborateurs et collaboratrices de l’Empa. Le Conseiller fédéral Pascal Couchepin a transmis à l’Empa les voeux de la Confédération. «Nous considérons que l’évolution que l’Empa a vécue ces 125 dernières années, et plus spécialement ces quatre dernières années, est une évolution positive» a relevé le Conseiller fédéral Couchepin dans son allocution. L’Empa occupe aujourd’hui une place importante dans le paysage de la recherche et de la technologie de la Suisse. De plus elle a réussi «à renforcer et à moderniser les transfert de technologie vers les petites et moyennes entreprises». Sur la question souvent posée dans les média d’une éventuelle délocalisation de l’Empa, le Conseiller fédéral Couchepin pense que cette question n’est pas du ressort du Conseil fédéral. Popur lui, il s’agit dans tous les cas de trouver une solution qui soit en harmonie avec les exigences de la politique de la recherche et celles de la politique régionale. Le Cervin, le Toblerone, Polo Hofer et l’Empa «Le Cervin, le Toblerone, Polo Hofer et l’Empa» c’est par ces mots que la Conseillère nationale Barbara Hearing a débuté son allocution. «Je félicite l’Empa d’être parvenue à entrer dans le Panthéon des symboles typiques de la Suisse». L’Empa est aussi parvenue à opérer sa transformation de laboratoire d’essai en un institut de recherche. Pour cela aussi elle mérite nos félicitations. Toutefois le Cervin se trouve en partie sur la plaque africaine, le Toblerone est entre temps devenu la propriété d’une entreprise américaine et Polo Hofer refuse aujourd’hui de chanter ses anciennes chansons folkloriques. Et c’est aussi ainsi que l’on discute aussi de l’avenir de l’Empa. «Il est nécessaire de trouver des solutions qui optimisent le potentiel de l’Empa et du Domaine des EPF» a souligné la Conseillère nationale. L’Empa doit bâtir dans cela sur ce qui fait sa force. Le Président du Conseil des EPF, le Professeur Alexander Zehnder, a félicité la jeune l’Empa pour ses 3 x 25 ans. «L’Empa se trouve sur le front du développement dans le 21e siècle». Elle jette des ponts entre la science et la recherche appliquée, une fonction appelée à prendre de plus en plus d’importance dans l’avenir». Les réseaux internationaux gagnent toutefois eux aussi de plus en plus en importance. «La Suisse n’est pas une île mais fait partie d’un réseau européen» a souligné Zehnder. Nous avons besoin de recherche de pointe, de forges d’idées et d’un échange de savoir international. «Nous devons nous attaquer à ce problème de manière innovatrice» a souligné Zehnder. «Osons ensemble un nouveau départ». Pour la 6e étape il souhaite à l’Empa «un départ fulgurant, un fort vent arrière, des vêtements tout temps et une boussole précise. Urs Meier, Directeur suppléant de l’Empa, a illustré le passé, le présent et le futur de l’Empa du point de vue macroscopique de l’ingénieur et Louis Schlapbach, CEO de l’Empa, sous l’angle microscopique du physicien. Le DVD «Nanomonde» produit par l’Empa et l’Université de Bâle a été présenté en première à cette occasion. L’orchestre «New Orleans Stompers» a donné un cadre musical à cette cérémonie avec un jazz entraînant. Attribution des médailles Mirko-Roš En clôture de la cérémonie officielle, l’Empa a attribué pour la première fois le prix Mirko Roš. Les médailles d’or de ce prix qui sont destinées à honorer l’œuvre d’amis et de partenaires de longue date de l’Empa dans le domaine de la science des matériaux et des sciences de l’ingénieur ont été décernées à Alfred Rösli, Christian Menn et Aftab Mufti. Dans les années 1960, Alfred Rösli a acquis à l’Empa une réputation mondiale par ses expériences révolutionnaires sur un pont. Avec le programme „MARES“ (MAterials RESarch) il a renforcé les activités de recherche de l’Empa et contribué ainsi à sa renommée technico-scentifique. Christian Menn est un des constructeurs de ponts les plus connus de notre époque. Ses ponts éveillent partout l’admiration et cela pas seulement en Suisse mais aussi en Amérique du Nord. Depuis de nombreuses années une collaboration s’est établie entre l’Empa et ce constructeur de pont mondialement connu. Actuellement une équipe de l’Empa apporte son soutien à Menn dans l’étude d’un projet d’un pont à haubans d’une hardiesse à couper le souffle sur le Lac du Grimsel Le troisième lauréat, Aftab Mufti, est professeur de génie civil à l’Université de Manitoba à Winnipeg au Canada et président du réseau universitaire „Intelligent Sensing for Innovative Structures (ISIS Canada)“. En 1989, une visite de l’Empa en compagnie de 15 autres professeurs l’impressionne par le savoir-faire dont l’Empa dispose dans l’emploi des composites à base de fibres pour la construction des ponts. Depuis cette date il existe entre ces institutions et l’Empa un transfert de avoir extraordinairement fructueux. La médaille d’argent, destinée à récompenser des travaux de diplôme et de doctorat hors du commun réalisés à l’Empa, a été attribuée à Doris Spori qui a passé son diplôme le semestre d’hiver 2004/2005 dans le Département de science des matériaux de l’EPF de Zurich. Avec son travail de diplôme réalisé dans le Laboratoire des polymères de l’Empa, elle a fournit une contribution précieuse au succès du programme de recherche «Matériaux et systèmes adaptatifs» de l’Empa. Ces médailles portent le nom de Mirko Roš qui a particulièrement marqué l’Empa en tant que directeur de 1924 à 1949. Les médailles ont été créées par l’artiste Hans Erni et c’est Cornelia Bodmer-Roš, petite fille de Mirko Roš, qui a remis les médailles aux lauréats. Sur les pistes de la recherche à travers l’Empa A la suite de la cérémonie officielle, les hôtes ont été invités à se plonger dans l’univers de la recherche et à suivre l’Empa sur ses pistes de la recherche. Entrer en contact direct avec la science, laisser glisser de la nanopoudre entre ses doigts, jeter un regard sur les atomes et les molécules dans un microscope à effet de champ, se mesurer au bras de fer avec des muscles artificiels, constater l’intelligence d’ouvrages d’art ou encore contempler sous le microscope les innombrables particules que renferme l’air que nous respirons. Votre curiosité est éveillée? Le samedi 25 juin 2005, les portes et les pistes de la recherche de l’Empa seront ouvertes au public à Dübendorf. Rédaction Dr. Bärbel Zierl, Section Communication, tél. +44 823 49 09, baerbel.zierl@empa.ch Contact Prof. Dr. Urs Meier, Directeur adjoint, tél. +44 823 41 00, urs.meier@empa.ch Inge Krombach, Chef de projet de la cérémonie officielle, tél. +44 823 42 00, inge.krombach@empa.ch Des photographies de la manifestation seront à votre disposition sous www.empa.ch/mediacorner.

Ces informations peuvent également vous intéresser: