Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

EMPA: 8e Colloque Empa sur les textiles: Les textiles médicaux -- De la recherche aux patients

    Dübendorf (ots) - Les textiles ne servent pas qu’à l’habillement. A côté de la mod, ils trouvent aussi leur emploi dans divers domaines techniques. La médecine est ainsi un de ces domaines dans lesques les textiles occupent une place de plus en plus importante. C’est aussi à ce thème qu’était consacré un colloque intitulé "Les textiles médicaux – de la recherche aux patients" qui a eu lieu le 21 octobre 2004 à l’Académie Empa

Un très vaste marché pour les textiles médicaux

    Les textiles trouvent des emplois très variés dans les hôpitaux et plus généralement aussi en médecine, p. ex. pour les articles d’hygiène, les filtres, les pansements, comme support ou soutien, comme matériel de suture ou même pour des implants permanents. Leurs propriétés varient selon les fonctions demandées. Parfois c’est une fonction de soutien, une autre fois une absorption ou au contraire une imperméabilité élevées. Certains textiles doivent avoir un comportement neutre vis-à-vis de la surface avec laquelle ils entrent en contact, d’autres au contraire doivent entrer en relation avec elle et lui céder des principes actifs ou stimuler la croissance cellulaire par la structure ou la composition chimique de leur surface. A côté des matériaux synthétiques high-tech issus des laboratoires de recherche, le simple coton conserve une place de choix dans ce domaine. Un large champ s’ouvre ainsi à l’industrie si l’on pense que rien qu’aux USA ce marché représente 1.7 milliards de dollars.

La biocompatibilité, une propriété importante

    Les exposés de ce colloque de l’Empa traitaient de différents aspects des textiles médicaux et parmi ceux-ci, celui de leur biocompatibilité. Il ne va en effet pas automatiquement de soi que des matériaux textiles étrangers au corps soient compatibles avec les cellules des tissus corporels. Aussi bien l’Empa que des entreprises et des hôpitaux travaillent sur ce problème. Différentes approches peuvent être envisagées pour rendre les textiles biocompatibles, c’est-à-dire compatibles avec le corps et ses cellules. Comme les cellules corporelles ne «voient» que les protéines adsorbées à la surface du matériau étranger et sa structure superficielle et son élasticité, le type de surface du matériau joue un grand rôle. Au niveau macro- et microscopique, cette biocompatibilité peut dépendre de la finesse du tissage du textile, de la composition de ses fibres, synthétiques ou naturelles, des modifications chimico-physiques qu’elles ont ou non subies. Les traitement et revêtements superficiels des fibres jouent aussi un rôle; p. ex. les revêtements d’argent se sont révélés avoir des propriétés antibactérielles. L’argent peut toutefois aussi exercer une influence négative sur les cellules corporelles s’il est dégagé en trop forte quantité, ce qui souligne encore l’importance de la biocompatibilité. Même la structuration à l’échelle nanométrique peut être décisive pour une propriété recherchée ou au contraire indésirable.

Présentation et concours de poster

    Ce colloque a abordé les chances et les possibilités qui s’ouvrent aux textiles médicaux dans la recherche, le développement et les applications en abordant les questions suivantes:

    • Quels sont les matériaux de base nécessaires?

    • Quelles sont les nouvelles technologies utilisables?

    • Quel rôle joue le façonnage?

    • Quels sont les domaines d’application prometteurs?

    • Quels sont les problèmes qui se posent dans l’application?

    La variété des thèmes abordés dans les exposés et les discussions se reflétaient dans celle du public présent: A côté de fabricants de textiles médicaux, ce colloque a réunit des représentants des universités et des EPF, d’instituts de recherche, d’hôpitaux et des instances publiques. Ce 8e colloque sur les textiles offrait une excellente plateforme pour la discussion et le transfert de connaissances entre chercheurs et utilisateurs dans ce vaste domaine. Pour la première fois, ce colloque sur les textiles comportait aussi une présentation de posters fort bien fréquentée qui est venue encore élargir les thèmes présentés; et bien naturellement avec l’attribution d’un prix au meilleur poster. Ce prix est venu récompenser le doctorant de l’EPFZ Marc Lawrence .

Contact Textiles: Hansruedi Schmid, Lab. Fibres et textiles fonctionnels, tél. +41 71 274 73 48, e-mail: hansruedi.schmid@empa.ch

Biocompatibilité: Dr Arie Bruinink, Lab. Matériaux biocompatibles, tél. +41 71 274 7695 e-mail: arie.bruinink@empa.ch

Rédaction Rémy Nideröst, Section Communication/Marketing», tél. +41 1 823 45 98, e-mail: remigius.nideroest@empa.ch

Le texte et les photographies peuvent être obtenus sous forme digitale auprès de remigius.nideroest@empa.ch



Plus de communiques: Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

Ces informations peuvent également vous intéresser: