Eidg.Materialprüf.- u. Forschungsanstalt

EMPA: Nouvelles études de master en micro- et nanotechnologie

Dübendorf (ots) - Une nouvelle science est née du fait que les chercheurs en biologie, en chimie, en physique, en science des matériaux ont dépassé les limites de leurs disciplines. S'ils étudient les fondements de cette nouvelle science, on parle alors de nanoscience alors que s'il se consacrent à ses application on parle de micro et nanotechnologie (MNT). Pour faire passer rapidement dans la pratique les connaissances acquises dans la nanoscience, l'Empa s'est engagée dans une collaboration transfrontière dynamique pour assurer le transfert des connaissances nécessaires à cela. Ensemble avec des établissements d'enseignement et des entreprises privées, elle s'engage ainsi dans la formation. Le premier produit du Réseau de micro- et de nanotechnologie MNT de l'Euregio du Lac de Constance est un cursus d'étude en emploi sanctionné par un diplôme de master qui débutera en automne 2004. Lors de la première des quatre séances d'information qui s'est déroulée le 2 mars 2004 à l'Académie Empa, on a pu apprendre que ce cursus, le tout premier de ce genre, d'adressait aux ingénieurs qui désirent intégrer le savoir faire en micro et nanotechnologie dans le développement de leurs produits. ' Pourquoi l'Empa participe-t-elle à ce nouveau cursus de master? L'Empa est persuadée que grâce à sa vaste expérience dans la science et la technologie des matériaux elle a beaucoup à offrir pour la formation des futurs «MNT-Masters». Sa réputation de centre d'excellence en micro- et nanotechnologie du Domaine des EPF est incontestée. On soulignera particulièrement ici les performances de ses équipes de chercheurs des laboratoires «nanotech@surfaces», «Electronique/techniques de mesure» et «Fibres et textiles fonctionnels». En plus de l'Empa, l'enseignement est assumé par la Fachhochschule Vorarlberg (FHV), die Interstaatliche Hochschule für Technik (NTB) à Buchs et la Zürcher Hochschule Winterthur (ZHW). Chacune de ces institutions est responsable d'un des quatre modules que comprennent ces études. La qualité de l'enseignement est garantie par l'EPF de Zurich qui assure la direction scientifique de ce programme d'étude. La note de qualité attribuée à ces études: «très bon» Des experts renommés de l'Université de Bâle et de l'Institut für Neue Materialien de Saarbrücken ont déjà ont examiné le contenu du programme d'étude et évalué les chargés de cours. Leur verdict unanime: «très bon». La Fachhochschule Vorarlberg (FHV) à Dornbirn est soumise à la législation de l'UE qui reconnaît les diplômes de master et c'est donc à Dornbirn (et en partie aussi dans les trois autres institutions) que les cours et les travaux pratiques auront lieu. C'est en automne 2004 que la première volée de vingt étudiants de tous les pays riverains du Lac de Constance commencera sa formation de quatre semestres plus un cinquième réservé au travail de diplôme. C'est donc au printemps 2007, après avoir subi avec succès leurs examens, que ces étudiants se verront conférer le titre de «Master of Science (Micro- and Nanotechnologies)». D'autres séances d'information auront encore lieu aux dates suivantes: Mardi 6 avril 2004, 19 heures, Fachhochschule Vorarlberg (FHV), Dornbirn, Mercredi 28 avril 2004, 17 heures, Zürcher Hochschule Winterthur (ZHW), Winterthur, Jeudi 6 mai 2004, 18 heures, Interstaatliche Hochschule für Technik NTB, Buchs Contact Paul W. Gilgen, Empa, Chef du Laboratoire Gestion du savoir et transfert de technologie, Tél. 01 823 49 70, paul.gilgen@empa.ch ou info@fh-vorarlberg.ac.at Dr Pierangelo Gröning, Empa, Chef du Laboratoire nanotech@surfaces, responsable du module d'enseignement «Nano Measuring Techniques», Tél. 033 228 52 15, pierangelo.groening@empa.ch Rédaction Martina Peter, Empa, Section Communication/Marketing, Tél. 01 823 49 87, martina.peter@empa.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: