EKR / CFR

Des membres de la CFR se prononcent en faveur de la poursuite du dialogue inter-religions

    Berne (ots) - Le terrible attentat perpétré contre des touristes israéliens au Kenya a été énergiquement condamné par les autorités suisses et bon nombre de Musulmans en font évidemment de même. Mais cet acte de terrorisme a malheureusement aussi été pris comme prétexte en Suisse pour diffamer l'Islam dans son ensemble. C'est pourquoi les soussignés, qui représentent en Suisse, au sein de la Commission fédérale contre le racisme (CFR), les communautés religieuses principalement touchées par l'escalade de l'intolérance, rejettent catégoriquement toute forme de mépris religieux. Ils sont d'avis que la polémique contre l'Islam soulevée à la suite de l'attentat, tout comme celle soulevée contre le Judaïsme à d'autres occasions, ne peut que nuire gravement dans notre pays au dialogue inter-religions d'une importance primordiale.

    Thomas Lyssy, Carmen Meyer-Sommer, Samia Osman Hussein, Yüksel Tellici Mitglieder der Eidg. Kommission gegen Rassismus (par ordre alphabétique)

ots Originaltext: EKR / CFR
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Doris Angst Yilmaz
responsable du secrétariat de la CFR
Tel.      +41/31/324'12'83 ligne directe
mailto: doris.angst@gs-edi.admin.ch



Plus de communiques: EKR / CFR

Ces informations peuvent également vous intéresser: