auto-schweiz / auto-suisse

La bonne santé de l'économie favorise la demande de véhicules utilitaires

Berne (ots) - L'économie suisse est en bonne santé. Telle est la conclusion que l'on peut déduire du développement du marché des véhicules utilitaires au cours des six premiers mois de 2017. Le nombre de voitures de livraison (+2,4 %) et de véhicules de transport de personnes (+6,8 %) immatriculés en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein dans le premier semestre est sensiblement plus élevé que pendant la même période de l'année précédente. Les camions atteignent même une croissance à deux chiffres (+12,7 %).

A l'instar du marché des voitures de tourisme, qui a connu une progression de 0,6 % de janvier à juin, les trois catégories de véhicules utilitaires affichent une hausse au cours du premier semestre 2017. Les véhicules légers de transport de marchandises, comprenant notamment les camionnettes et les tracteurs à sellette légers, ont enregistré une augmentation de 2,4 % ou de 372 unités pour atteindre 16 003 immatriculations. Les véhicules les plus demandés de cette catégorie étaient les véhicules avec un poids total de plus de 2,6 tonnes.

«La conjoncture s'éclaircit et cela se traduit par une hausse de la demande de véhicules de transport. En même temps, la tendance aux camionnettes lourdes rend quasiment inatteignable le nouvel objectif en matière de CO2 de 147 grammes en moyenne par kilomètre dès 2020», constate François Launaz, Président d'auto-suisse. «Nous attendons avec impatience les modalités d'introduction détaillées que le Conseil fédéral compte présenter en automne, et nous espérons que nos propositions constructives seront acceptées.» Dans le cadre de la consultation, auto-suisse s'est exprimée en détail sur les modifications de l'ordonnance en question.

Dans le deuxième segment de véhicules utilitaires, celui des véhicules de transport de personnes, ce sont une fois de plus les camping-cars qui ont généré une croissance dans le premier semestre de l'année en cours. Parmi les 2972 nouvelles immatriculations, 2557 ou 86 % concernent cette catégorie. Leur hausse de 217 unités ou de 9,3 % a plus que compensé le léger repli chez les autres types de carrosserie telles que par exemple les minibus ou les cars. Dans l'ensemble, les ventes de véhicules de transport de personnes de janvier à juin ont progressé de 188 unités par rapport à l'année dernière. Cela correspond à une augmentation de 6,8 %.

Les véhicules utilitaires lourds ont également poursuivi leur croissance. A l'instar des autres catégories, la hausse de 12,7 % ou de 273 nouvelles immatriculations pour atteindre 2426 camions d'un poids total de plus de 3,5 tonnes a certes été plus faible qu'après le premier trimestre. Malgré cela, la tendance positive de l'année semble aussi se solidifier dans cette catégorie. Espérons-le également pour l'économie suisse.

Si l'on compte également les 158 918 voitures de tourisme, le nombre d'automobiles neuves mises en circulation en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein de janvier à juin 2017 s'élève à 180 319. Cela correspond à un accroissement de 1,0 % ou de 1714 immatriculations par rapport à la même période de l'année précédente.

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Informations supplémentaires:

François Launaz, Président
T 079 408 72 77
f.launaz@auto-schweiz.ch


Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: