auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse : Pâques se traduit par un mois d'avril plus faible

Graphique nouvelles immatriculations derniers 12 mois / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100003597 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/auto-schweiz / auto-suisse"

Berne (ots) - Moins de jours ouvrables égale moins de voitures neuves. Ce simple calcul a effectivement été clairement confirmé par le marché des voitures de tourisme en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein. Avec 25 815 voitures de tourisme immatriculées pour la première fois, le mois d'avril affiche un recul de 2883 unités ou de 10 % par rapport au même mois de l'année précédente. Contrairement à l'an passé, Pâques est tombée en avril et le mois comptait dès lors trois jours ouvrables en moins.

98 584 nouvelles immatriculations ont été enregistrées au cours des premiers quatre mois de 2017. Cela correspond à une réduction de 2071 véhicules ou de 2,1 % en comparaison avec l'année dernière. Le repli de ce début d'année est par conséquent plus faible que le déficit en avril. Une remontée du marché automobile dans les mois à venir semble donc tout à fait possible et réaliste.

La répartition des jours fériés a un impact important sur les résultats mensuels, commente le Président d'auto-suisse, François Launaz: «L'année passée, près de 1270 voitures de tourisme neuves ont été immatriculées en moyenne par jour ouvrable. Il n'est dès lors pas étonnant qu'il ne soit pas possible d'atteindre les mêmes chiffres que l'an dernier si un mois donné compte trois jours ouvrables en moins.» Sur l'ensemble de l'année, cette fluctuation est normalement compensée, poursuit Launaz, aussi grâce à d'autres jours fériés qui tombent un week-end.

En avril, on a de nouveau immatriculé un nombre relativement élevé de véhicules à traction intégrale; leur part de marché était en effet de 46,7 % (+2,7 points de pourcentage). Le résultat cumulé depuis le début de l'année est même supérieur d'un dixième de point de pourcentage. Les propulsions alternatives comptent elles aussi parmi les gagnants en avril, 4,7 % des véhicules disposaient d'un entraînement électrique, hybride ou à gaz (+0,7 points de pourcentage), avec en tête les hybrides à essence. Affichant 900 mises en circulation (+18,3 %), ces dernières représentent presque trois quarts de l'ensemble des tractions alternatives.

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.

Contact:

Informations supplémentaires:
François Launaz, Président
T 079 408 72 77
f.launaz@auto-schweiz.ch

Weitere Informationen auf Deutsch:
Andreas Burgener, Direktor
T 079 474 21 04
a.burgener@auto-schweiz.ch



Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: