auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse: Premier trimestre au niveau de l'année précédente

Berne (ots) - Au cours des trois premiers mois de l'année courante, le nombre de voitures de tourisme neuves mises en circulation est similaire à celui de la même période de l'année précédente. Au total 71 957 véhicules ont été immatriculés en Suisse et dans la principauté de Liechtenstein. Cela correspond à un léger recul de 318 unités ou de 0,4 %. Pour le seul mois de mars, 29 099 voitures neuves ont été immatriculées, ce qui revient à une baisse de 2388 unités ou de 7,6 % par rapport au même mois de l'année dernière. Ce repli est principalement dû à deux facteurs: d'une part, le mois de mars 2015 était très solide en raison des baisses de prix octroyées suite à l'abandon du cours plancher de l'euro face au franc suisse. D'une autre part, le mois de mars comprenait un jour ouvrable de moins en 2016 qu'en 2015 pour raison des fêtes de Pâques qui ont eu lieu tôt cette année. Ce fait à lui seul se traduit par un recul de presque 1400 mises en circulation.

Les parts de marché des voitures à traction intégrale et Diesel ont à nouveau atteint des niveaux record au cours du premier trimestre. Les 4x4 neuves ont atteint une part de 43,1 % tant en mars que durant les trois premiers mois de l'année. Après 39,6 % dans la même période de l'année précédente, cette valeur vise une fois de plus un nouveau sommet. Pour ce qui est du Diesel, la situation est en effet similaire, même si une part de marché de 39,4 % constitue un accroissement moins marqué de 0,8 points de pourcentage par rapport au premier trimestre 2015. En mars, la valeur se situait quasiment au niveau de l'année précédente, soit à 36,9 % (plus 0,1 points). Les propulsions alternatives ont également gagné de nouvelles parts de marché (4,4 %, plus 0,4 points).

Eu égard au nombre constamment élevé de voitures neuves, François Launaz, Président d'auto-suisse, arrive à la conclusion suivante: «Le nombre d'autos sur les routes suisse n'a jamais été plus élevé, et jamais encore notre pays comptait plus d'habitants. De surcroît, le besoin individuel de mobilité augmente. Il est temps de laisser derrière nous les négligences du passé et de mettre à jour l'infrastructure routière pour faire face à l'avenir. Un oui à l'initiative pour un financement équitable des transports le 5 juin forme la base pour des routes sûres et performantes en Suisse, sans imposer de charges supplémentaires aux usagers de la route et sans enlever quoi que ce soit aux transports publics. Afin que nous puissions tous mieux avancer à l'avenir.»

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto-suisse.ch.

Contact:

François Launaz, Président
T 079 408 72 77
f.launaz@auto-schweiz.ch

Weitere Auskünfte auf Deutsch:

Andreas Burgener, Direktor
T 079 474 21 04
a.burgener@auto-schweiz.ch



Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: