auto-schweiz / auto-suisse

Votations fédérales: auto-suisse - il fallait s'attendre à un oui au FAIF

Berne (ots) - «De longues années d'expérience nous ont appris à évaluer la situation et à nous attendre à ce que le projet FAIF soit accepté. Il s'agissait après tout d'affronter en même temps les autorités et le rail», explique le président d'auto-suisse, Max Nötzli, au sujet du résultat de la votation. Il va donc de soi que l'association des importateurs auto-suisse accepte la décision du peuple suisse. En même temps, l'association demande toutefois que les autorités aillent enfin en avant en ce qui concerne le fonds d'infrastructure routière (FAIR), promis depuis longtemps.

auto-suisse tient à faire observer que, en tant qu'une des plus importantes associations automobiles, elle formulera des revendications claires sur le plan du financement du fonds routier. Concrètement, cela signifie que si les usagers de la route devaient plonger la main encore plus profondément dans leur poche, par exemple en raison d'une augmentation de la taxe sur les huiles minérales, l'association refusera ce fonds; un fonds routier est certes urgent, mais on n'acceptera pas n'importe quel prix. Les automobilistes payent déjà bien assez. Il convient de rappeler que sur les presque 10 milliards de francs provenant chaque année de ses usagers, moins de 3 milliards sont finalement utilisés pour la route. L'argent est là et il n'existe aucune raison pour contraindre les automobilistes à payer encore davantage.

Il y a à peine un an, auto-suisse a lancé l'initiative vache à lait pour un financement équitable des transports; les signatures seront remises à Berne au début mars. L'initiative demande qu'à l'avenir, toutes les recettes provenant de la taxe sur les huiles minérales reviennent à un fonds routier, et non seulement la moitié comme c'est actuellement le cas. La position d'auto-suisse est donc absolument claire: aucune augmentation de l'impôt sur les huiles minérales avant que le peuple ne se soit exprimé au sujet de l'initiative vache à lait.

Contact:

Max Nötzli, Président
T 031 306 65 65
m.noetzli@auto-schweiz.ch


Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: