auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse publie ses recommandations de vote

Berne (ots) - «Favorable à la voiture» - c'est sous ce label qu'auto-suisse recommande pour élection 227 candidats au Conseil national et au Conseil des Etats. La première recommandation de vote de l'Association des importateurs d'automobiles a pour but de montrer aux citoyens quels candidats s'engageraient pour une politique plus favorable au trafic routier et défendraient la cause des automobilistes pendant la prochaine législature. Max Nötzli, président de l'Association des importateurs suisses d'automobiles, auto-suisse, a justifié cette campagne par le fait que «la politique suisse des transports doit devenir plus équitable». Pour examiner le «profil de transport», on a analysé les votes des conseillers nationaux et aux Etats actuels qui se représentent, et concernant les nouveaux candidats, on a élaboré un questionnaire spécifique.

Près de 80% des prestations de transport en Suisse sont fournies par le trafic individuel motorisé. Les automobilistes versent à la Confédération chaque année près de neuf milliards de francs sous forme d'impôts et de redevances. Max Nötzli, président d'auto-suisse, constate que «cela représente près d'un sixième de l'ensemble des recettes fiscales de la Confédération».

Les projets du gouvernement et de l'administration, ainsi que les revendications des adversaires de l'automobile, comme le système des bonus-malus sur le plan fédéral, le renchérissement de la vignette autoroutière, l'initiative de l'ATE et le contre-projet du Conseil fédéral, les taxes sur le CO2, l'augmentation des impôts sur les véhicules et d'autres idées vont entraîner par la force des choses au cours des années à venir un renchérissement massif des coûts de la conduite automobile, déjà élevés.

L'Association des importateurs suisses d'automobiles entend parler un langage clair: «Seul un Parlement plus favorable à la voiture pourra empêcher cette explosion des coûts et ce mécanisme de redistribution. C'est pourquoi nous souhaitons avoir au Parlement les parlementaires adéquats et nous comptons aider les citoyens à les trouver. C'est le seul moyen pour que des décisions plus favorables au trafic automobile soient prises», constate Max Nötzli, président d'auto-suisse.

Une place sur la liste

Les listes de recommandation de vote d'auto-suisse reposent sur une analyse des profils politiques des candidats dans le secteur de la politique des transports. On a fait la distinction entre les conseillers nationaux et aux Etats actuels qui se représentent, et les nouveaux candidats. Pour jeter un coup d'oeil sur le comportement passé des parlementaires, auto-suisse a effectué avec routesuisse un «Road Rating». On a examiné comment les conseillers nationaux qui se représentent ont voté pendant la dernière période de législature sur 26 dossiers importants de la politique des transports.

L'interrogation des nouveaux candidats de tous les partis a eu lieu avec le soutien des secrétariats des partis au moyen d'un questionnaire élaboré par des spécialistes. Selon un système de points fixé au préalable, on a placé sur les listes de recommandation de vote d'auto-suisse les candidats ayant obtenu au moins les deux tiers du nombre de points maximal. Les conseillers aux Etats «favorables à la voiture» ont en revanche été définis dans le cadre d'entretiens approfondis avec des experts. 227 personnes ont réussi à se faire placer sur la liste d'auto-suisse, dont 202 candidats uniquement pour le Conseil national, 11 pour le Conseil des Etats et 14 pour les deux chambres. En examinant les profils politiques, on constate que sur la liste globale six partis politiques sont représentés, à savoir le PDC, l'UDC, le PRD, le PBD, les Verts libéraux de Suisse et l'UDF. D'ailleurs, nous avons contacté tous les partis politiques.

A propos de la campagne «Doublement des frais automobiles - sans moi!»

«Pas de doublement des coûts de la conduite automobile» - avec cette revendication, auto-suisse a lancé au printemps une offensive d'information politique. Les recommandations de vote actuelles sont une suite logique de cette campagne. L'Association des importateurs souhaite s'engager pour une plus grande transparence et vérité des coûts dans les dossiers de transport. La campagne a pour objectif d'informer le public sur les impôts, redevances et droits de douane actuels et planifiés, et de les encourager à miser sur des candidats plus «favorables à la voiture» qui vont s'engager pendant la prochaine législature pour une politique des transports plus équitable.

La liste des recommandations de vote d'auto-suisse est publiée sur le site:

http://cleverunterwegs.ch/fr/avis/politique/recommandation-de-vote/

Le communiqué de presse ainsi que d'autres informations sont publiés sur les sites:

http://cleverunterwegs.ch/fr/informations/medias/ ou www.auto-suisse.ch

auto-suisse, l'Association des importateurs suisses d'automobiles, défend les intérêts d'environ 40 importateurs d'automobiles officiels qui distribuent par l'intermédiaire leurs environ 4500 agents de marque en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein des voitures de tourisme, véhicules utilitaires, bus et cars d'une valeur de près de 12,7 milliards de francs. auto-suisse s'engage pour la branche des véhicules à moteur et les automobilistes, et fournit aux membres et au public des prestations de service dans les secteurs de la statistique, de la technique automobile, de la politique des transports et de l'environnement, des indications de la consommation de carburant des voitures de tourisme, actions de rappel, etc.

www.auto-suisse.ch

ROULER INTELLIGENT est une campagne préconisant une mobilité intelligente. Elle encourage une utilisation consciente de l'auto. ROULER INTELLIGENT allie sécurité, protection de l'environnement, efficacité énergétique, technique moderne et plaisir de conduite. ROULER INTELLIGENT est une cam-pagne d'auto-suisse, l'Association des importateurs suisses d'automobiles.

www.roulerintelligent.ch

Contact:

Contacts avec les médias:
auto-suisse
Tél.: +41/31/306'65'65

Max Nötzli, président
E-Mail: m.noetzli@auto-schweiz.ch

Andreas Burgener, directeur
E-Mail: a.burgener@auto-schweiz.ch

François Launaz, vice-président
E-Mail: francois.launaz@honda.ch
Tél.: +41/22/989'05'00


Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: