auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse: Un ombudsman contre les désagréments occasionnés par les chantiers

Berne (ots) - mars 2011. Les conductrices et conducteurs d'automobiles stressés par les embouteillages doivent pouvoir disposer d'un interlocuteur centralisé à qui ils peuvent adresser leurs questions (faire part de leurs frustrations) concernant certaines situations de chantiers. Un ombudsman ouvert aux propositions d'amélioration doit être mis en place. C'est la revendication d'auto-suisse, l'Association des importateurs suisses d'automobiles. Le Conseiller national Markus Hutter (PRD/ZH) trouve cette idée séduisante et va lancer une intervention parlementaire correspondante.

Une gestion coordonnée des chantiers est de nos jours plus importante que jamais. Mais, comme il est probable qu'en l'absence d'une pression sensible de la route, la situation actuelle ne change en rien, il faut impérativement mettre en place un service de contact. Cela permettrait aux usagers de la route de s'adresser sans besoin d'effectuer de longues recherches (souvent inutiles) à un interlocuteur compétent qui va pouvoir entrer en action auprès des services correspondants en cas de réclamations justifiées.

Il ne s'agit pas seulement de recevoir des plaintes: un ombudsman est aussi la personne la mieux placée pour évaluer les propositions d'amélioration des citoyennes et des citoyens et pour les transmettre le cas échéant aux services compétents, ce qui est un atout important puisque les solutions proposées par les usagers de la route méritent souvent du moins un examen.

Dans l'optique de la sécurité routière il est par ailleurs très préoccupant de constater que de nombreux aires de repos sur l'autoroute ne soient pas utilisables pour les usagers de la route pendant des mois parce qu'ils servent temporairement de centres d'entretien routier aux entreprises de construction. Cela empêche de faire la «turbosieste» que l'on cherche actuellement à promouvoir («un petit sommeil entre deux»), qui est notamment importante sur les longues étapes fatigantes.

Même si un ombudsman ne saurait éliminer tous les embouteillages, il ne faudrait pas sous-estimer l'aspect psychologie d'un tel intermédiaire entre les citoyens et l'administration: quand on a voix au chapitre et quand on se sait écouté, on se sent plus respecté, moins impuissants et moins désemparé.

Tel est également le point de vue du Conseiller national PRD Markus Hutter. Pour lui, la mise en place d'une service de contact serait un complément bienvenu à sa motion 10.3822 qui exige une meilleure coordination des activités de chantier sur les principaux axes routiers et qui a été adoptée tant par le Conseil fédéral que par les deux chambres. C'est pourquoi Hutter va déposer pendant la session d'été une intervention parlementaire correspondante. Il peut être d'ores et déjà assuré d'une large acceptation.

Contact:

auto-suisse
Max Nötzli, Président
Internet: www.auto-suisse.ch
Tél.: +41/31/306'65'65
E-Mail:m.noetzli@auto-schweiz.ch
Internet: www.roulerintelligent.ch



Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: