auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse: Campagne contre un doublement du coût de la conduite automobile

Berne (ots) - Pas de doublement des coûts de la conduite automobile: avec cette revendication, auto-suisse lance une offensive d'information politique. L'Association des importateurs souhaite s'engager pour une plus grande transparence et vérité des coûts dans le dossier des transports. Cette campagne a pour objectif d'informer le public sur les impôts, redevances et droits de douane actuels et prévus pour l'avenir. Max Nötzli, président, et Andreas Burgener, directeur d'auto-suisse, prévoient par ailleurs de publier en vue des élections fédérales de l'automne prochain des recommandations concrètes de candidates et candidats «compatibles avec le trafic automobile».

Max Nötzli, président d'auto-suisse, a constaté à l'occasion de la conférence de presse à Berne que «Nous revendiquons une politique des transports plus équitable: plus équitable au niveau de la répartition des charges, mais aussi face à la réalité». A l'heure actuelle, près d'un quart des taxes frappant les conductrices et conducteurs d'automobiles est utilisé pour les transports publics. Les projets en gestation auprès de l'administration et les revendications des adversaires de l'automobiles, ainsi que le système des bonus-malus sur le plan fédéral, l'augmentation du prix de la vignette autoroutière, les taxes sur le CO2, l'augmentation des impôts sur les véhicules à moteur et d'autres idées vont renchérir considérablement le coût de la conduite automobile.

La voiture est indispensable et elle est appelée à le resterAndreas Burgener, directeur d'auto-suisse a annoncé, calculs à l'appui que «cette variante complète préconisée par les Verts doublerait le coût de la conduite automobile en Suisse». Pour 15'000 kilomètres parcourus en moyenne par an selon la statistique, les taxes prélevées par l'Etat sur la voiture la plus vendue ont été de 1972 francs en 2010. Burgener a montré que «les impôts et redevances vont augmenter de manière spectaculaire au cours des quatre prochaines années pour atteindre 4357 francs» et cela en dépit du fait qu'environ 80 pour cent des prestations de transport (mesurées en personnes-kilomètres et tonnes-kilomètres) sont fournies par le trafic individuel motorisé et qu'il est attesté que le trafic routier couvre lui-même ses coûts.

Le président Max Nötzli a relevé que la route est le moyen de transport le plus important et que «sans voitures et sans véhicules utilitaires, rien ne va littéralement plus dans notre pays. Le choix du moyen de transport n'est en effet pas une question de philosophie, mais toujours une décision à respecter, prise par des personnes confrontées à une situation concrète.»

Objectif: un Parlement favorable au trafic automobile

auto-suisse souhaite maintenant y remédier sur le plan politique et s'engager pour plus de transparence et de vérité des coûts dans le dossier des transports. L'association voit dans les prochaines élections fédérales une bonne occasion pour poser les jalons en vue de la prochaine période législative et elle va publier en temps utile des recommandations d'élection concrètes qui reposeront sur une analyse des attitudes des candidats à l'égard de la politique des transports. Max Nötzli a constaté que «les élections offrent aux citoyennes et citoyens l'occasion de désigner un Parlement qui s'engage à défendre les intérêts du trafic routier motorisé» et d'annoncer concrètement la couleur: «auto-suisse y contribuera en publiant des recommandations d'élection.»

Le communiqué de presse et d'autres informations peuvent être téléchargés sur le site www.roulerintelligent.ch/médias ou www.auto-suisse.ch .

L'Association des importateurs suisses d'automobiles, auto-suisse, représente les intérêts de près de 40 importateurs d'automobiles officiels qui distribuent via leur environ 4500 agents de marque en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein des voitures de tourisme, véhicules utilitaires, bus et cars d'une valeur de près de 12,7 milliards. auto-suisse défend la cause de la branche des véhicules à moteur et des automobilistes et fournit aux membres et au public des prestations de service dans les secteurs de la statistique, de la technique des véhicules à moteur, de la politique des transports et de l'environnement, des indications de la consommation de carburant des voitures de tourisme, actions de rappel, etc.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site: www.auto-suisse.ch

ROULER INTELLIGENT est une campagne pour une mobilité intelligente. Elle encourage une utilisation judicieuse de la voiture. ROULER INTELLIGENT allie sécurité, protection de l'environnement, efficacité énergétique, technique moderne et fun de conduite. ROULER INTELLIGENT est une campagne d'auto-suisse, l'Association des importateurs suisses d'automobiles.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site: www.roulerintelligent.ch

Contact:

auto-suisse
Max Nötzli, Président
Tél.: +41/31/306'65'65
E-Mail: m.noetzli@auto-schweiz.ch

Andreas Burgener, Directeur
E-Mail: a.burgener@auto-schweiz.ch

François Launaz, Vice-président
E-Mail: francois.launaz@honda.ch
Tél.: +41/22/989'05'00


Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: