auto-schweiz / auto-suisse

auto-suisse: 2007 - Baisse sensible de la consommation de carburant

    Berne (ots) - Avec 7.43 l/100 km, la consommation moyenne de carburant des voitures neuves, admises à la circulation en Suisse, a baissé en 2007 par rapport à l'année précédente de tout de même 0.19 l ou de 2.49 %. Cela est réjouissant, mais ne permet malheureusement pas d'atteindre l'objectif intermédiaire de 6,65 l/100 km pour 2007 dont il a été convenu avec le Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). Cela s'explique notamment par les taux de réduction en partie relativement faibles des années précédentes.

    Mais globalement, on a malgré tout réduit la consommation de carburant de près d'un litre ou de 11,5 % par rapport à la valeur de base de 8.4 l/100 km en 2000 de l'accord sur l'objectif et cela en dépit d'une augmentation du poids de 139 kg ou de 9.25 %. On reproche souvent à l'industrie automobile de construire des véhicules toujours plus grands et plus lourds. Mais ce n'est que partiellement vrai. Une partie au moins de l'augmentation du poids s'explique par les améliorations au niveau de la sécurité et des émissions de gaz d'échappement. Il est impossible d'équiper les voitures modernes d'airbags qui peuvent atteindre le nombre de dix et de concevoir les pare-chocs et capots à moteur de maniée compatible avec les piétons sans augmenter en même temps le poids. Le filtre à particules, qui pèse à lui seul déjà plusieurs kilos et dont près de 85 % des voitures de tourisme diesel nouvellement immatriculées l'année passée sont déjà dotées, est également responsable de ce phénomène. Cela est bon pour la qualité de l'air, mais exerce un impact négatif sur la consommation de carburant. Comme le nettoyage du filtre nécessite une injection de carburant supplémentaire, cela génère un surplus de consommation mesurable.

    L'intérêt des acheteurs pour les véhicules à grand rendement énergétique a encore augmenté et, avec 113'782 automobiles des catégories de rendement énergétique A et B, respectivement une part de 40,3% des achats de voitures neuves, il a atteint un nouveau record. En moyenne, ces voitures de tourisme consomment 5.90 l/100 km et émettent 149 g CO2 par kilomètre. La part des véhicules diesel est passée à 32.2 %. La part au marché des véhicules exploités avec des énergies alternatives a plus que doublé en passant de 1% en 2006 à 2,2% en 2005. Compte tenu de la défiscalisation future des carburant alternatifs, on peut sans doute s'attendre à une nouvelle augmentation.

ots Originaltext: auto-suisse
Internet: www.presseportal.ch

Kontakt:
Andreas Burgener
Directeur
Tél.:    +41/31/306'65'65
E-Mail: a.burgener@auto-schweiz.ch

Eduard Dätwyler
Public-Relations
Tél:      +41/31/306'65'65
E-Mail: e.daetwyler@auto-schweiz.ch



Plus de communiques: auto-schweiz / auto-suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: