Europäische Kommission

Un rapport établi pour le compte de la Commission montre que la diversité peut aider les entreprises

    Bruxelles (ots) - La mise en oeuvre de politiques favorisant la diversité - c'est-à-dire visant à encourager un brassage des races, des orientations sexuelles, des religions, des handicaps physiques, des âges et des sexes sur le lieu de travail - peut engendrer des avantages à court et à long terme pour les entreprises. C'est ce que conclut un nouveau rapport établi pour le compte de la Commission européenne. Ce rapport, intitulé "Coûts et avantages de la diversité", met en évidence les avantages à court et à moyen terme, tels que l'amélioration des flux de trésorerie en palliant les pénuries de main-d'oeuvre, en ouvrant de nouveaux marchés, en réduisant les coûts et en renforçant les performances sur les marchés existants, ainsi que les avantages à long terme, dont l'établissement d'une réputation différenciée auprès des parties prenantes et des clients clés ainsi que l'amélioration de la qualité du capital humain.

    "Cette étude montre que l'introduction d'une législation antidiscrimination en Europe n'est pas uniquement une question de principe, mais qu'elle présente également un intérêt pour les entreprises", a déclaré Anna Diamantopoulou, commissaire chargée de l'emploi et des affaires sociales. "J'espère que les sociétés sauront en tenir compte et que les États membres joueront leur rôle en adoptant dès que possible des législations nationales mettant en oeuvre les deux directives européennes en matière de lutte contre la discrimination."          Deux directives antidiscrimination ont été adoptées en 2000, l'une relative à l'égalité raciale et ethnique, l'autre relative à l'égalité sur le lieu de travail. Concernant la première, seuls sept États membres avaient mis en oeuvre la directive dans son ensemble à l'échéance du 19 juillet, et la Commission se prépare à lancer des procédures d'infraction à l'encontre des retardataires.

    Pour ce qui est de la deuxième directive, bien qu'il reste encore quelques semaines avant la date butoir (le 2 décembre 2003), à la connaissance de la Commission, seuls deux États membres ont jusqu'à présent mis en place une législation adéquate.          Pour de plus amples informations concernant la campagne "Pour la diversité - Contre la discrimination", veuillez consulter le site www.stop-discrimination.info.          Le texte de l'étude est disponible à l'adresse suivante:    http://europa.eu.int/comm/employment_social/fundamental_rights/prog/s tudies_en.htm

ots Originaltext: Commission Européenne
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Antonia Mochan
Tél. +32/2/296'99'21
        +32/498/96'99'21



Ces informations peuvent également vous intéresser: