VKF / AEAI

AEAI: Protection des constructions contre la grêle, la pluie, la neige et le vent

Conseils des Etablissements cantonaux d'assurance à l'attention des propriétaires de bâtiments, des architectes et des ingénieurs

    Berne (ots) - Pour le futur propriétaire, l'acquisition d'une
maison est une affaire très importante. Par conséquent, il paraît
logique d'exiger de l'architecte la meilleure protection possible
pour ce bien. Les dommages causés aux bâtiments par les dangers
naturels que constituent la tempête, la grêle et les inondations
prennent toujours plus d'ampleur. Dès lors, l'importance de la
protection des constructions va continuer de s'accroître dans les
années à venir.      

    L'organisation faîtière des Etablissements cantonaux d'assurance a
publié une aide à la planification, à l'attention des architectes et
des ingénieurs. Outre les Recommandations pour la protection
d'ouvrages contre les dangers naturels gravitationnels (comme les
inondations, les glissements de terrain, les chutes de pierres et les
avalanches), déjà disponibles, les nouvelles Recommandations pour la
protection des objets contre les dangers naturels météorologiques,
disponibles à partir du mois d'avril 2008, se concentrent, comme leur
nom l'indique, sur la protection des objets contre les dangers
naturels d'origine météorologique. Cet ouvrage de référence présente
des mesures de protection concrètes qu'il est possible de prendre
pour protéger les constructions contre le vent, la grêle, la pluie et
la neige. Les mesures nécessaires pour protéger l'enveloppe du
bâtiment sont expliquées à partir des images des dangers, illustrées
dans le document. Les connaissances actuellement disponibles au sujet
du changement climatique survenu  pendant les 10 dernières années
ont été prises en considération pour la pondération des images des
dangers. Tout bâtiment de Suisse est exposé aux dangers naturels. Une
construction sûre constitue la prévention la plus efficace possible.
Des mesures préventives et de protection peuvent être prises contre
tous ces effets dommageables. Si le maître de l'ouvrage, l'architecte
et l'ingénieur civil en tiennent compte ensemble lors de la
planification d'un bâtiment, les précautions prises dès la conception
permettront d'éviter la plus grande partie des dommages. Les
éventuels coûts supplémentaires de la protection d'un objet dépassent
rarement 1 % du coût total de la construction. Cette recommandation
est vendue au prix coûtant de CHF 40.-. Une version avec CD est
également disponible.
        
    Commande des Recommandations pour la protection des objets contre
les dangers naturels: www.vkf.ch

    Informations pour la presse:

    Les 19 Etablissements cantonaux d'assurance: AG, AR, BE, BL, BS, FR, GL, GR, JU, LU, NE, NW, SG, SH, SO, TG, VD, ZG, ZH.

ots Originaltext: Association des Etablissements
                            cantonaux d'assurance incendie AEAI
Internet:              www.presseportal.ch/fr

Contact:
AEAI / UIR, Service de presse
M. Rolf Meier
Tél.:      +41/31/320'22'82
E-Mail:  meier@vkf.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: