Schwarz Pharma AG

Le timbre de SCHWARZ PHARMA contre la maladie de parkinson présente des avantages supplémentaires

    MONHEIM, Allemagne (ots/PRNewswire) - Lors du Congrès EFNS, SCHWARZ PHARMA a présenté de nouvelles données fournies par des essais cliniques évaluant le Neupro(R) (timbre transdermique de rotigotine) pour traiter des patients parkinsoniens en stade précoce ou avancé. Les patients ont adopté facilement le timbre Neupro(R). Ce dernier améliore la qualité du sommeil. Un traitement à long terme montre une amélioration constante.

    SCHWARZ PHARMA a présenté de nouvelles données cliniques concernant son timbre contre la maladie de Parkinson lors du 10e Congrès de la Fédération européenne des sociétés de neurologie (EFNS) qui s'est tenu du 2 au 5 septembre à Glasgow, au Royaume-Uni. Les données présentées provenaient de patients parkinsoniens en stade précoce et avancé de la maladie. Des experts ont commenté ces données.

    Nouvellement préparé sous forme de système d'administration transdermique ou timbre, le Neupro(R), dont l'ingrédient actif est la rotigotine, est un récepteur-agoniste de la dopamine. Le timbre, qui s'applique une fois par jour sur la peau, libère en continu, et pendant 24 heures, de la rotigotine dans le corps à travers la peau. En février 2006, le timbre Neupro(R) a été approuvé par la Commission européenne pour le traitement de la maladie de Parkinson au stade précoce. Le timbre contre la maladie de Parkinson a été lancé en Europe: en Allemagne, au Royaume-Uni et en Autriche. Le lancement dans d'autres pays se fera bientôt. La demande concernant le timbre transdermique pour le traitement de la maladie de Parkinson au stade avancé a été soumise à l'Agence européenne pour les médicaments (EMEA) au cours du deuxième trimestre 2006.

    Les résultats d'une essai clinique ouvert présentés au Congrès EFNS montrent que les patients traités avec un agoniste de la dopamine (p. ex. le ropinirole ou le pramipexole) adoptent facilement du jour au lendemain un traitement efficace par le timbre transdermique de rotigotine.

    Un rapport établi à partir de deux essais ouverts montre que le timbre transdermique de rotigotine améliore la qualité du sommeil des patients parkinsoniens de manière cliniquement significative. On a notamment relevé une diminution des troubles moteurs causés par le sommeil et une réduction de l'incidence de la nycturie.

    Une expérience à long terme évaluant l'administration transdermique de la rotigotine a également été présentée et commentée au Congrès EFNS. Lors d'un essai ouvert, plus de 200 patients en stade précoce de la maladie de Parkinson ont été suivis pendant 85 semaines après avoir reçu un traitement à double aveugle de 24 semaines. Les résultats préliminaires indiquent que se manifestent, chez les patients traités par la rotigotine, les mêmes effets indésirables que dans les autres essais évaluant la rotigotine. On observe aussi une amélioration constante des symptômes.

    Un essai de phase III mené en Europe et dans d'autres régions a également été présenté au Congrès EFNS. Dans le cadre de cet essai, 506 patients atteints de la maladie de Parkinson idiopathique au stade avancé ont été randomisés. Cet essai contrôlé à double aveugle avec placebo et comparateur actif (pramipexole) a comporté une phase de titration de 7 semaines et une phase d'entretien de 16 semaines. On a ajouté le timbre transdermique de rotigotine au traitement stable par levodopa. Les paramètres primaires suivants ont été retenus: le changement de la condition basale pendant les périodes "sans" et les taux de réponse. Par réponse, on entendait une diminution des périodes "sans" d'au moins 30 % par rapport à la condition basale. On a également relevé une efficacité équivalente à celle du pramipexole et une augmentation favorable des périodes "avec" sans dyskinésie gênante.

    Les effets indésirables les plus communs associés à l'administration transdermique de la rotigotine ont été des réactions au site d'application ainsi que des nausées, céphalées, somnolence et vomissements.

    La maladie de Parkinson est un trouble du système nerveux central. Les patients - on en recense environ quatre millions dans le monde - souffrent d'un déficit en dopamine, un neurotransmetteur du système nerveux central en charge de la coordination des mouvements. Ce déficit fait que les patients ne peuvent plus contrôler correctement leurs mouvements. Les agonistes de la dopamine tentent de compenser ce déficit.

    Au Congrès EFNS, SCHWARZ PHARMA disposait d'un stand et a organisé un certain nombre de présentations scientifiques par affichage exposant les résultats cliniques et précliniques concernant le traitement par la rotigotine de la maladie de Parkinson et du syndrome des jambes sans repos. SCHWARZ PHARMA a également organisé un symposium par satellite pour les experts scientifiques ainsi qu'une conférence de presse.

    SCHWARZ PHARMA (dont le siège se trouve à Monheim en Allemagne) est une société cotée qui emploie environ 4'200 personnes de par le monde. La société met au point de nouveaux médicaments dont les applications thérapeutiques concernent le système nerveux central. Elle commercialise en outre une pharmacopée innovatrice pour le traitement des maladies cardiovasculaires et gastro-intestinales. En 2005, le chiffre d'affaires du groupe SCHWARZ PHARMA a atteint presque un milliard d'euros. Disposant de filiales en Europe, aux États-Unis et en Asie, la société a une forte présence internationale.

    Contact : Antje Witte, Tél: +49-2173-48-1866; Bettina Ellinghorst, Tél.: +49-2173-48-2329

  Ricarda Cramer, International Marketing Manager Neupro, Tél.: +49-2173-48-2391

    Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs basés sur les plans, les estimations et les convictions actuels de la direction de SCHWARZ PHARMA AG. Ces énoncés sont assujettis à des risques et à des incertitudes qui peuvent faire en sorte que les résultats réels s'écartent sensiblement de ceux qu'impliquent les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué. Parmi les principaux facteurs pouvant créer ces écarts, citons: les évolutions des conditions économiques et commerciales en général ainsi que de la concurrence, l'impact des décisions judiciaires futures, les changements dans les dispositions réglementaires concernant SCHWARZ PHARMA AG, les fluctuations des taux de change, le recrutement et la fidélisation de ses employés.

    Tous les communiqués de presse de SCHWARZ PHARMA sont envoyés par email en même temps qu'ils sont affichés sur le site Web. Veuillez consulter les pages www.schwarzpharma.com, service de presse, abonnement aux nouvelles pour vous inscrire en ligne, modifier votre abonnement ou annuler ce service.

ots Originaltext: Schwarz Pharma
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Antje Witte
Corporate Communications
Alfred-Nobel-Strasse 10
40789 Monheim
Germany
Tél.         +49-2173-48-1866
Fax          +49-2173-48-1856
E-Mail:      antje.witte@schwarzpharma.com
Internet : www.schwarzpharma.com



Plus de communiques: Schwarz Pharma AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: