MIGROS BANK

La Banque Migros augmente son bénéfice de 3% durant le premier semestre

Zürich (ots) - La Banque Migros a poursuivi sa croissance au cours du premier semestre 2017. Les opérations de placement, en particulier, ont connu une évolution réjouissante: le résultat des opérations de commissions a progressé de 6,9%, et le nombre de mandats de gestion de patrimoine s'est même accru de 15,0%. Par ailleurs, la gamme de fonds a été sensiblement élargie en milieu d'année. Malgré un environnement exigeant en matière de taux et de concurrence, la Banque Migros a pu accroître son bénéfice semestriel de 3,0%, pour le porter à 112 millions de CHF.

Au premier semestre 2017, la Banque Migros a poursuivi le développement de ses opérations de placement. Le nombre de mandats de gestion de patrimoine, notamment, a enregistré une forte progression de 15,0%. Par ailleurs, la gamme de fonds a été élargie au 30 juin. Pour chaque stratégie de placement, la Banque Migros offre désormais un fonds classique et un fonds durable, ce qui fait de son offre de fonds stratégiques durables l'une des plus complètes et des plus vastes de Suisse. Le lancement de ces nouveaux instruments de placement a largement contribué à accroître le volume des fonds, qui se sont établis à 2,4 milliards de CHF - soit une progression de 12,7% - durant le premier semestre. La somme de tous les fonds et titres détenus par les clients sous forme de dépôts à la Banque Migros a augmenté de 6,0% pour atteindre 11,6 milliards de CHF.

Le montant des fonds de la clientèle inscrits au bilan est resté stable à 33,5 milliards de CHF (+0,1%). L'on enregistre cependant quelques reports - ainsi, les comptes privés et les comptes Premium, par exemple, ont augmenté de 3,2%, tandis que le volume des obligations de caisse a fléchi de 2,6%. Malgré un environnement concurrentiel, les créances hypothécaires ont progressé de 2,2% pour s'établir à 35 milliards de CHF, grâce notamment à une campagne efficace de réduction d'intérêts au deuxième trimestre.

Nouvelle amélioration de l'efficacité opérationnelle

Le résultat net des opérations d'intérêts s'est légèrement accru de 0,1%, à 223 millions de CHF. Celui des opérations de commissions a connu une progression marquée de 6,9%, à 48 millions de CHF. Le résultat des opérations de négoce, quant à lui, a diminué de 14,0%, à 15 millions de CHF. Globalement, le résultat d'exploitation a ainsi enregistré une hausse de 0,9%, à 293 millions de CHF. Par ailleurs, grâce à une gestion des coûts rigoureuse, les charges d'exploitation sont restées pratiquement au même niveau (137 mio., soit -0,1%) malgré la progression du volume d'affaires. Les charges de personnel ont diminué de 2,2%, tandis que les autres charges d'exploitation ont augmenté de 3,7%. Le cost/income ratio, qui avait déjà atteint le niveau remarquablement bas de 47,0%, a encore baissé, à 46,0%.

Une hausse réjouissante du bénéfice de 3,0%

Après déduction des amortissements, provisions et pertes, le résultat opérationnel s'est établi à 140 millions de CHF (+1,9%). Compte tenu du résultat extraordinaire et des impôts, le bénéfice s'élève à 112 millions de CHF. Malgré l'environnement exigeant en matière de taux et de concurrence, la Banque Migros a donc enregistré une hausse de 3,0%.

Contact:

Urs Aeberli, Relations publiques, Banque Migros
Tél. 044 839 88 01, e-mail: media@banquemigros.ch



Plus de communiques: MIGROS BANK

Ces informations peuvent également vous intéresser: