MIGROS BANK

La Banque Migros s'affirme malgré un environnement exigeant en matière de taux d'intérêt et de bourses

Zürich (ots) - Au premier semestre 2016, la Banque Migros a poursuivi le développement de ses activités de base et enregistré une hausse de 4,7% du résultat de ses opérations de commissions. Le nombre de mandats de gestion de patrimoine a progressé quant à lui de 9,4%. Le portefeuille hypothécaire s'est accru de 1,3%. Le résultat semestriel a atteint 109 millions de francs, soit un recul de 5,8%.

La Banque Migros a poursuivi sa croissance dans les opérations de clientèle privée et entreprises. Les mandats de gestion de patrimoine ont particulièrement progressé. Malgré l'évolution négative sur le marché des actions, leur nombre a connu une hausse de 9,4%. La croissance des prêts et crédits hypothécaires a progressé de 1,3%, totalisant 34,0 milliards de francs à fin juin. À noter que la Banque Migros est restée fidèle à sa politique d'octroi de crédit prudente. Le volume des fonds de la clientèle inscrits au bilan s'est accru de 0,8% à 33,3 milliards de francs.

Le résultat brut des opérations d'intérêts a pu être stabilisé. Après prise en compte des correctifs de valeur pour défaillances de crédits, le résultat net des opérations d'intérêts a reculé de 2,1% à 223 millions de francs. Les raisons de cette baisse sont à chercher dans les reprises de correctifs de valeur portées au compte de résultat lors de l'exercice précédent et dont les effets se sont fait sentir au premier semestre 2016. Les opérations de négoce ont également enregistré une baisse par rapport au premier semestre 2015, période au cours de laquelle l'abandon du taux plancher avec l'euro par la Banque nationale suisse avait entraîné un grand nombre de transactions en monnaie étrangère. La situation s'est normalisée sur les marchés des devises au cours du premier semestre 2016 et le résultat des opérations de négoce a diminué de 20,1% à 17,5 millions de francs. À l'inverse, le résultat des opérations de commissions a progressé de manière réjouissante pour atteindre 45 millions de francs (+4,7%) à fin juin. Au final, le produit d'exploitation a reculé de 2,4% à 290 millions de francs par rapport à la même période de l'an dernier.

Parallèlement à l'évolution des volumes d'affaires, les charges d'exploitation ont augmenté de 0,9% à 137 millions de francs. Avec 50 millions de francs, les autres charges d'exploitation sont restées pratiquement inchangées (+0,2%) et les charges de personnel ont augmenté de 1,3% à 87 millions de francs. En milieu d'année, l'effectif en équivalent plein temps s'élevait à 1335 collaborateurs, dont 66 apprentis.

Après déduction des amortissements, des provisions et des pertes, le résultat opérationnel s'est établi à 138 millions de francs (-4,9%). Le bénéfice après impôt s'élevait quant à lui à 109 millions de francs (-5,8%).

La Banque Migros a poursuivi l'extension de son réseau de succursales pendant la période rapportée. La nouvelle succursale de Meyrin-Vernier a ouvert ses portes le 22 janvier, ce qui porte le nombre total des sites à 67. Depuis début 2008 et le lancement du programme de développement du réseau des succursales, plus de 20 nouveaux sites ont ainsi été ouverts.

Contact:

Informations complémentaires
Urs Aeberli, Relations publiques, Banque Migros
Tél.: 044 839 88 01, e-mail: media@banquemigros.ch



Plus de communiques: MIGROS BANK

Ces informations peuvent également vous intéresser: