MIGROS BANK

Forte hausse des fonds de la clientèle et du bénéfice de la Banque Migros

Zürich (ots) - La Banque Migros a enregistré un résultat très satisfaisant sur l'exercice 2009. La progression des fonds de la clientèle a de nouveau nettement dépassé le seuil du milliard (CHF 1,5 milliard). Le produit d'exploitation a connu une augmentation appréciable de 11,0%. Le bénéfice brut s'est accru de 8,6%, à CHF 254 millions. Corrigé des dépenses exceptionnelles relatives au lancement d'une nouvelle plate-forme informatique, le bénéfice brut a même progressé de 20,6%, à CHF 282 millions. Sur le front des risques, la banque connaît une situation toujours extrêmement saine. Grâce au solide capital de confiance dont elle jouit sur le marché suisse, la Banque Migros a enregistré une hausse soutenue et ininterrompue des fonds de la clientèle. L'encours dans le bilan a augmenté de CHF 1,5 milliard (+ 6,2%), à CHF 25,5 milliards durant l'exercice 2009. Le nombre toujours élevé de nouveaux clients (59 000) prouve également que la Banque Migros est un partenaire très prisé pour sa fiabilité, notamment en période d'incertitude. Le volume des prêts hypothécaires s'est accru de CHF 721 millions (+ 3,0%), à CHF 25,0 milliards. Durant l'année 2009, les taux des prêts hypothécaires de la Banque Migros sont tombés à des niveaux historiquement bas: la rémunération de l'hypothèque à taux fixe sur deux ans a atteint un plancher record de 1,27%, tandis que celles sur cinq et dix ans tombaient respectivement à 2,26% et 3,15%. Affichant 2,5%, le taux d'intérêt de l'hypothèque à taux variable n'a lui non plus jamais été aussi bas. La part des hypothèques à taux fixe dans l'ensemble du portefeuille est passée de 54% à 80% sur douze mois. La Banque Migros est restée parfaitement fidèle à sa politique de risque conservatrice durant l'exercice sous revue, s'accommodant sciemment d'un léger tassement de la croissance des crédits hypothécaires à cette fin. La politique de risque prudente s'est révélée payante Au niveau des risques, la situation de la Banque Migros est toujours extrêmement positive. Durant les douze derniers mois, les provisions et pertes ne représentaient que CHF 8,1 millions nets. Le montant des liquidités et la dotation en fonds propres peuvent également être qualifiés de très solides. La Banque Migros a enregistré une forte croissance des revenus durant l'exercice 2009. Le produit d'exploitation global a augmenté de CHF 57 millions (+ 11,0%), à CHF 572 millions. Les revenus des opérations d'intérêts, qui constituent le principal vecteur de revenus, se sont inscrits en hausse de 2,6%, à CHF 458 millions. Le produit des commissions a connu un recul de 7,4%, à CHF 73 millions. Durant la même période, le nombre des dépôts de la clientèle a augmenté de 2000, passant à 103 000. Les opérations de négoce ont généré un résultat positif de CHF 38 millions, après un résultat négatif de CHF 18 millions l'année précédente. Extension du réseau de succursales et des effectifs La bonne marche des affaires avec la clientèle et l'extension du réseau de succursales ont permis à la Banque Migros de recruter du personnel supplémentaire durant l'année écoulée. En équivalent temps plein, les effectifs ont progressé de 2,2% et se chiffrent à 1290 collaborateurs. Le nombre d'apprentis s'élève à 96. Il y a dix ans, à la fin 1999, le nombre d'unités de personnel était encore de 906. La Banque Migros a donc créé 384 nouveaux emplois à temps plein durant cette décennie. Cette forte croissance du personnel reflète la toute aussi importante progression de la part de marché de la Banque Migros durant les dix dernières années: depuis le début 2000, le montant des fonds d'épargne a progressé de 98%, alors que leur croissance était de 47% sur l'ensemble du marché. Sur le front des prêts hypothécaires, la progression atteignait 79%, contre 57% sur le marché. Le développement du réseau de succursales de la Banque Migros progresse de façon satisfaisante, 20 succursales devant ouvrir leurs portes en trois ans. En 2009, quatre nouveaux sites (Brugg, Frauenfeld, Locarno et Zofingen) ont été inaugurés. Depuis le 14 janvier 2010, la Banque Migros est également présente à Wohlen AG, ce qui porte le nombre des succursales à 57. Cette année, cinq nouvelles ouvertures sont prévues, à Martigny (le 26 mars 2010), Bulle, Genève-La Praille, La Chaux-de-Fonds et Wädenswil. La Banque Migros utilise une nouvelle plate-forme informatique Le 3 novembre 2009, la Banque Migros a lancé avec succès une nouvelle plate-forme informatique. Celle-ci permet d'aligner l'offre de manière encore plus ciblée sur les besoins des clients et d'accroître encore l'efficacité. La nouvelle plate-forme va permettre de réaliser des économies de coûts informatiques substantielles, de l'ordre de plusieurs dizaines de millions de francs par an. Les investissements réalisés dans ce projet s'élevaient au total à plus de CHF 100 millions. L'équipe de projet comprenait plus de 300 collaborateurs internes et externes. Le lancement de M-IDentity, nouveau système de sécurité de la Banque Migros dédié à l'Internet banking, a été opéré avec succès en 2009. Cette nouvelle technologie conviviale a été mise gracieusement à la disposition de tous les clients M-BancNet. La Banque Migros est ainsi pour l'instant la seule en Suisse à offrir à grande échelle cette solution de connexion par clé USB particulièrement sécurisée. En l'espace d'un an, le nombre de clients M-BancNet est passé de 130 000 à 148 000. Nette hausse du bénéfice brut et du bénéfice annuel L'évolution des charges d'exploitation est largement marquée par les dépenses exceptionnelles de CHF 28 millions relatives au lancement de la nouvelle plate-forme informatique. Au niveau de l'augmentation des charges du personnel (+ CHF 14,8 millions), 7,8 millions sont imputables à ce facteur. Au demeurant, cette hausse est due aux augmentations de salaire de 2,8% ainsi qu'à la croissance des effectifs. La hausse des autres charges d'exploitation (+ CHF 22,0 millions) est presque entièrement due aux coûts informatiques exceptionnels de CHF 20,3 millions. Une fois corrigée de ces coûts exceptionnels, l'augmentation totale des autres charges d'exploitation de 13,1% n'est donc que de 3,1%. Au niveau du bénéfice brut, la Banque Migros affiche une progression de son résultat de 8,6%, à CHF 254 millions. Corrigé des coûts exceptionnels, le bénéfice brut a même connu une croissance à deux chiffres, de 20,6%, à CHF 282 millions. Le bénéfice annuel publié s'élève à CHF 138 millions, soit une progression de 11,8%. La Banque Migros aborde l'exercice 2010 avec optimisme. Grâce au solide capital de confiance dont elle bénéficie auprès de ses clients et à l'ouverture de nouvelles succursales, il y a de bonnes chances qu'elle conquière encore de nouvelles parts de marché dans les années à venir. Clôture 2009 En millions de CHF 2009 2008 Evolution Total du bilan 32'677 30'998 1'679 5.4% Créances hypothécaires 24'996 24'245 721 3.0% Autres créances de la clientèle 2'721 2'383 338 14.2% Fonds d'épargne et de dépôts 21'027 17'163 3'864 22.5% Autres fonds de la clientèle 2'635 4'329 -1'694 -39.1% Obligations de caisse 1'845 2'534 -689 -27.2% Produit d'exploitation 572.4 515.4 57.0 11.0% Opérations d'intérêts 458.0 446.5 11.5 2.6% Opérations de commissions 72.6 78.4 -5.8 -7.4% Opérations de négoce 38.1 -17.6 55.7 n.a. Autres revenus ordinaires 3.7 8.0 -4.3 -54.8% Charges d'exploitation * 318.2 281.4 36.8 13.1% Charges du personnel 169.5 154.7 14.8 9.6% Autres charges d'exploitation 148.8 126.8 22.0 17.4% Bénéfice brut 254.1 234.0 20.1 8.6% Cost/income - Ratio 55.6 54.6 n.a. 1.0% Bénéfice annuel 138.4 123.7 14.7 11.8% Afflux de fonds de la clientèle 1'480 2'241 -761 -33.4% Nombre de nouveaux clients 59'000 66'000 -7'000 -10.6% Nombre de clients M-BancNet 148'000 130'000 18'000 13.8% Nombre de dépôts clientèle 103'000 101'000 2'000 2.0% Effectif (équiv. temps plein) 1'290 1'262 28 2.2% * Charges d'exploitation: comprennent les dépenses exceptionnelles liées au changement de plate-forme informatique d'un montant de CHF 28 millions, dont CHF 7,8 millions sont imputables aux charges du personnel et CHF 20,3 millions aux autres charges d'exploitation. Contact: Albert Steck, Relations publiques, Banque Migros 044 839 88 01, medien@migrosbank.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: