MIGROS BANK

Introduction du «ticket fee» pour toutes les opérations boursières – Histoire d’un succès

      Zurich (ots) - Grâce à l’introduction du ticket fee à l’automne
2005 pour toutes les opérations boursières et tous les groupes de
clients, la Banque Migros a enregistré une hausse considérable du
nombre de transactions. Elle s’est ainsi imposée comme leader en
matière de tarifs sur le marché des opérations sur titres et a
attiré une multitude de nouveaux clients.

    Le 1er octobre 2005, la Banque Migros a été la première banque suisse à introduire le ticket fee pour toutes les opérations boursières et tous les groupes de clients. Depuis lors, pour leurs achats et ventes de titres, les clients paient 40 CHF pour les transactions par Internet et 100 CHF pour les ordres passés par l’intermédiaire de leur conseiller à la clientèle, et ce, quels que soient le nombre et la nature des titres. Les seules exceptions sont les fonds de placement propres à la banque qui sont plus avantageux et les « Traded Options » qui sont un peu plus coûteux à l’achat et à la vente.

    Grâce à cette adaptation radicale, la Banque Migros, déjà leader en matière de taux d’intérêts pour les prêts hypothécaires et pour une bonne partie des produits d’épargne, s’impose également dans les affaires d’opérations sur titres. Ainsi la structure des revenus a donc été largement adaptée à la structure des coûts, la Banque endossant des frais identiques, que le client achète ou vende 10 ou 1000 titres.

    Conformément aux attentes, les clients ont réagi positivement à cette nouvelle tarification avantageuse. En effet, depuis l’introduction du ticket fee, le nombre moyen de transactions boursières effectuées par mois a plus que doublé et la part de la Banque Migros dans l’ensemble des transactions à la Bourse suisse SWX s’est accrue de près de 90% fin 2006. En ce qui concerne les recettes de courtage, l’augmentation du nombre de transactions boursières a partiellement compensé l’importante réduction des prix. Globalement, et grâce à la nouvelle structure tarifaire, les clients de la Banque Migros ont économisé l’an dernier env. CHF 14 millions. Depuis l’introduction du ticket fee, la Banque a recensé un afflux net de quelque 8000 nouveaux dépôts-titres.

Interlocuteur pour les représentants des médias:

Harald Nedwed, Président de la Direction générale Téléphone : 044/229 86 14, e-mail: harald.nedwed@migrosbank.ch

    La Banque Migros est un institut bancaire s’adressant en Suisse à une clientèle privée et commerciale. Fondée en 1958, elle appartient entièrement (100%) à la Fédération des coopératives Migros. Occupant 1161 collaborateurs (projection en postes à plein temps 100%), elle entretient 44 succursales et 25 Finance Shops en Suisse. Avec un total du bilan de CHF 28,9 milliards, elle fait partie des dix plus importantes banques suisses. Les prêts accordés aux clients représentent CHF 23,9 milliards, les avoirs des clients sont inscrits au bilan pour CHF 21,5 milliards, les dépôts-titres de la clientèle pour CHF 12 milliards. En 2006, la Banque Migros a enregistré un bénéfice brut de CHF 288 millions et dégagé un bénéfice net de CHF 95 millions.

(Chiffres au 31 décembre 2006)



Plus de communiques: MIGROS BANK

Ces informations peuvent également vous intéresser: