Public Health Consulting GmbH

EMBARGO: Traitement de l'arthrose du genou - Une étude zurichoise annonce une percée

Attention: Embargo jusqu'au 12 juin 2002, 12h00

    Stockholm (ots) - L'arthrose du genou est une maladie rhumatismale invalidante, inguérissable, évoluant vers la destruction de l'articulation du genou et touchant jusqu'à dix pour-cent de la population. Une étude de l'Hôpital universitaire de Zurich, dirigée par le directeur du Service de Rhumatologie, Beat A. Michel et présentée au congrès international de rhumatologie EULAR à Stockholm, montre ce qui jusqu'ici était encore par trop insuffisamment prouvé: le sulfate de chondroïtine a un effet protecteur stabilisateur direct sur les articulations.

    Le sulfate de chondroïtine est indiqué pour le traitement de l'arthrose du genou. Bien qu'il n'y ait aucun doute sur son efficacité, d'après des observations - la revue JAMA de la société américaine de médecine a écrit il y a deux ans que l'effet de ce traitement était modéré à significatif - il n'y a eu jusqu'à maintenant aucune étude convaincante ayant démontré un effet protecteur de ce traitement sur le cartilage et ralentissant la maladie.

    Le directeur du Service de Rhumatologie, Beat A. Michel, a maintenant satisfait le souhait des spécialistes de pouvoir disposer de ces données. Dans une étude sur le sulfate de chondroïtine (Condrosulf®) de la maison suisse IBSA, Institut Biochimique SA, Lugano, lui et son équipe sont parvenus à démontrer un effet inhibiteur sur la destruction du cartilage articulaire du genou. Ils ont utilisé pour le prouver une technique radiologique digitalisée spéciale permettant de mesurer l'interligne articulaire.

    Après deux ans de traitement, les patients traités par sulfate de chondroïtine ont eu des résultats au niveau de leur interligne articulaire nettement meilleurs que ceux sous placebo. Cette étude, consciencieusement effectuée selon Beat A. Michel, confirme un bénéfice thérapeutique évident du sulfate de chondroïtine. Cette substance est extraite de cartilage de poisson et hautement purifiée. Michel parle d'une percée pour les patients. Car ce médicament ne fait pas qu'atténuer les symptômes, il influence en plus favorablement la progression de cette maladie et protège le cartilage articulaire. Ce qui pour Michel a également des conséquences pour les patients souffrant encore de violentes douleurs: "Ce traitement semble agir même chez les patients qui n'ont pratiquement aucune douleur, en ralentissant la progression de la maladie."

    IBSA, qui compte 300 collaborateurs et dont le chiffre d'affaires annuel est de quelque 140 mios de francs (2001), est une maison tessinoise qui a été fondée en 1945. IBSA développe, produit et distribue en Suisse et dans plusieurs pays d'Europe et hors d'Europe des spécialités pharmaceutiques, axées surtout sur l'endocrinologie (traitement de la stérilité), la rhumatologie, la médecine du sport, la dermatologie et la pneumologie.

ots Originaltext: Public Health Consulting GmbH
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Dr méd. Thomas Ferber
Public Health Consulting GmbH, Schaffhouse
Internet: http://www.ferber-medical.ch
ou directement auprès du directeur de cette étude:
beat.michel@ruz.usz.ch
[ 002 ]



Plus de communiques: Public Health Consulting GmbH

Ces informations peuvent également vous intéresser: